30 mai 2016

LE RISQUE DE REGROSSIR

images

PRÉAMBULE

Comme je vous l'avais promis, voici ma super publication concernant l'après Sleeve. 

Cela m'a pris énormément de temps pour recoupler tous ces éléments.

Alors prenez votre courage à 2 mains car cette publication est très longue.

Je n'ai rien occulté et j'ai noirci le tableau exprès.

Ceci afin que l'on ne me dise pas que je suis toujours positif.

Mon but est certainement pas de vous écoeurez de faire une Sleeve, bien au contraire.

J'espère avoir beaucoup de message de votre part.

Si vous lisez jusqu'à la fin, vous lirez ma synthèse personnelle.

Bonne lecture à vous.

LE RISQUE DE REGROSSIR APRÈS UNE SLEEVE

J'ai décidé de regrouper et de croiser divers articles sur les risques que l'on peut avoir ou pas après avoir été opéré d'une chirurgie bariatrique comme la Sleeve ou le By-Pass.

J'ai décidé aussi d'ajouter différents témoignages de personnes afin de vous éclairer sur des situations de vécus.

Je vous invite donc à lire l'ensemble de cette publication et ensuite de laisser un petit mot afin de donner votre sentiment et votre propre avis.

Par ce biais vous rendrez ce blog interactif, ce qui facilitera les échanges.

Les gens déjà opérés donneront leur expérience par du vécu et pour les futurs opérés ils pourront donner leurs sentiments et leurs réactions.

Obésité: Vers un meilleur suivi des patients

après une chirurgie bariatrique

SOCIÉTÉ : En France, chaque année, plus de 47.000 patients subissent une réduction de la taille de l’estomac et de plus en plus d’études pointent des reprises de poids...

En France un adulte sur deux est en surcharge pondérale. 16,9% sont obèses et 32,4% en surpoids. 

Maisons dédiées, infirmiers coordinateurs, suivi psychologique : un collectif d’associations et de spécialistes de l’obésité a présenté, ce mardi, un Livre blanc pour améliorer le suivi des plus de 47.000 patients subissant chaque année une chirurgie bariatrique (réduction de la taille de l’estomac).

Des lieux « relaxants et conviviaux »

Car, à long terme, l’opération ne donne pas tous les résultats escomptés et de plus en plus d’études pointent des reprises de poids. Un patient sur deux sort du parcours de suivi. La plupart sont perdus de vue au bout de deux ans en moyenne, « induisant un risque majeur de reprise de poids », a martelé le Dr Renaud Chiche, lors d’une conférence de presse présentant 13 propositions de suivi.

Parmi elles, la création de « maisons de l’obésité » est la plus emblématique. Ces maisons doivent être pensées comme des lieux « relaxants et conviviaux », a expliqué Faredj Cherikh, psychiatre au CHU de Nice. Le but est de pouvoir délivrer un suivi individualisé et adapté aux besoins du patient.

Une probabilité plus forte de faire une tentative de suicide

Les auteurs du Livre blanc avancent également l’idée d’un recours à des infirmières « coordinateurs référents » qui interviendraient avant, pendant et après l’hospitalisation. « Car le suivi nutritionnel, médical et même psychique doit se faire à vie », a insisté Anne-Sophie Joly, présidente du collectif national des Associations d’obèses, qui a fait notamment état de carences potentielles de vitamines pouvant conduire à des atteintes neurologiques graves.

Dans le cadre de ces maisons, ces infirmières pourraient établir un lien personnalisé avec les patients, les aider à changer leur comportement alimentaire, les inciter à faire plus d’exercice. Elles seraient en outre facilement joignables pour répondre à chaque instant aux questions des personnes opérées, souligne le Livre blanc. Un rapport qui rappelle qu’en octobre 2015, une étude faisait état d’une probabilité 50 % plus forte de faire une tentative de suicide chez les obèses ayant subi une chirurgie.

Sept millions de personnes obèses en France

En France, 15 % de la population adulte environ est atteinte d’obésité, soit sept millions de personnes parmi lesquelles 550.000 personnes souffrent d’obésité sévère.

Pour rappel, on considère qu’à partir d’un indice de masse corporel (IMC) 35, les conséquences de l’obésité sont graves. L’obésité est dite sévère (ou morbide) lorsque l’IMC atteint 40.

DIFFÉRENTS TÉMOIGNAGES

  • 16.9%, un français sur 6, obèse... incroyable de voir qu'une telle proportion de la population n'a à ce point aucun respect pour son propre corps et sa propre santé. Quelques fois je comprends les mesures du genre 49-3 : comment voulez-vous laisser les français décider du bon devenir de leur pays quand ils ne peuvent meme pas s'occuper convenablement de leur propre corps...
  • C'est un secret de polichinelle, discutez avec des nutritionnistes honnêtes et ils vous diront que ces opérations ne sont pas les miracles que prétendent les chirurgiens qui en vivent très bien. Les "miracles" vendus par les chirurgiens, ce sont les pertes de poids spectaculaires à 6 mois - les mêmes qu'on observe avec tous les régimes. Mais une thérapie sur une maladie chronique, ça s'évalue à 5 ans et là, c'est nettement moins vendeur...
  • Sans parler qu'on a absolument aucun recul - on opère des patients jeunes, mais on n'a aucune idée des répercutions à 20, 30 ou 50 ans, notamment avec les carences qu'entraînent ces chirurgies ou avec les reprises de poids tout aussi spectaculaires...
  • Quand la diététique échoue, la chirurgie de l'obésité peut prendre le relais. Les résultats spectaculaires en termes de perte de poids et de mieux-être donnent envie de se lancer. Toutefois, des complications existent et les contraintes diététiques sont lourdes. Pour être en mesure de peser le pour et le contre, il faut être guidé par une équipe pluridisciplinaire expérimentée.
  • Bonjour, je suis by passée depuis 4 ans. Je faisais 102 kilos pour 1m53. 11 mois après je faisais 57 kilos, ventre et poitrine refaits donc le bonheur ! Aujourd'hui j'ai repris un peu de poids je fais 60 - 61 kilos... Je pense que cela vient de l'hygiène de vie; on mange un peu plus puisque notre estomac s'habitue et pour ma part j'ai arrêté de faire du sport faute de temps. Il faut bien comprendre que le by pass nous aide à réduire nos quantités et le nutritionniste nous aide à remanger équilibré. Si ces deux choses ne sont pas respectées, forcément on regrossit ! l'estomac se redilate et les graisses et sucres se stockent à nouveau !! donc faites attention à votre hygiène de vie et gardez une activité sportive dans la mesure du possible. Le by pass aide mais ce n'est pas une baguette magique qui nous empêche de re grossir ! Bon courage à tous

La chirurgie de l' obésité a le vent en poupe : 20 000 interventions ont été réalisées en France en 2009 et le nombre d’interventions est en nette progression. Ainsi, selon les données de l’assurance maladie, 32 000 opérations pour obésité ont été réalisées en 2011, avec une progression de 65 % par an. Selon la Haute Autorité de Santé (HAS), ce traitement ne s'adresse qu'aux personnes majeures, dont l' indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 40, ou supérieur à 35 et présentant au moins une complication ( diabète, trouble des articulations…).

La chirurgie ne devrait être proposée que si l'obésité est installée depuis plusieurs années et si elle a résisté à un traitement conventionnel (diététique et activité physique) poursuivi au moins 6 mois.

c3a9chec         ec854bac

Les-clés-de-la-réussite         illustration-Blog

La sleeve, le by-pass et l’anneau sont les 3 techniques les plus utilisées

Il existe trois techniques d'interventions chirurgicales de l'obésité plus couramment pratiquées, dans l’ordre décroissant : la sleeve, le by-pass et la pose d'un anneau gastrique. La sleeve a peu à peu gagné du terrain sur les 2 autres techniques. En effet, le nombre des 2 dernières techniques diminue d’année en année depuis quelques années au profit de la technique de sleeve. Ainsi, sur les 32 000 interventions effectuées en 2011, 14 000 étaient des sleeves, 10 000 des by-pass et environ 8 000 des anneaux gastriques ajustables.

Un suivi à vie après la chirurgie bariatrique

Suite à l'intervention, l'HAS préconise au moins 4 consultations dans la première année suivant l'intervention, puis 1 à 2 par an, et ce durant toute la vie.

Car la chirurgie bariatrique peut entraîner de multiples complications, susceptibles d'intervenir à tout moment, même de nombreux mois après l'intervention.

Des soucis digestifs, conséquences de la chirurgie : occlusion intestinale, ulcération à l'endroit où estomac et jéjunum sont reliés, hernie hiatale(l'estomac qui remonte au-dessus du muscle diaphragme)…Ils peuvent nécessiter une ré-intervention.
Des malaises après les repas : un "dumping syndrome", gros coup de barre nécessitant de s'allonger, avec vomissements ou diarrhée, accompagnée d'une hypoglycémie.
Des carences nutritionnelles multiples, avec leurs conséquences : fer et anémie, vitamine D et ostéoporose…
Des ennuis neurologiques dus aux carences en vitamines B : troubles de la mémoire, de la marche, de la vue...

"Les patients sont tellement contents de leur perte de poids, qu'ils ont tendance à minimiser les troubles, explique le Dr Christine Poitou, du service de nutrition de l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris. En fait, il ne faut pas hésiter à consulter dès qu'interviennent des symptômes inhabituels, même s'ils paraissent mineurs (douleurs abdominales fluctuantes, troubles de la vue, accélération de la perte de poids), car ils peuvent traduire une complication sur laquelle il faut intervenir en urgence".

Chirurgie bariatrique : des contraintes diététiques incontournables

"Quelle que soit l'intervention, prévient Richard Agnetti, diététicien-nutritionniste à Paris, les personnes qui bénéficient d'une chirurgie bariatrique sont obligées de modifier leurs habitudes alimentaires".  Voici les principales recommandations suivies par les personnes qui ont subi une intervention :

  • Fractionner les repas en 5 à 6 prises alimentaires par jour, du moins les premiers mois. "Il faut aussi s'astreindre à manger lentement, et à bien mastiquer les aliments et ne pas boire au moment des repas", rappelle Richard Agnetti. Tout cela pour bien digérer et prévenir reflux, vomissements ou diarrhée.

"Dans certains services hospitaliers, dans le cadre des consultations préopératoires, on donne la possibilité aux patients de consommer des repas de volume et de texture adaptés, pour qu'ils se rendent vraiment compte des changements à mettre en place".

  • Manger équilibré, afin de prévenir fonte musculaire et carences nutritionnelles.

"Le volume des repas étant limité, il faut consommer suffisamment d'aliments riches en protéines. Une perte de poids importante entraîne forcément une diminution de la masse musculaire en même temps que de la masse grasse", souligne le diététicien.

Mais, préserver les muscles au mieux est essentiel, à la fois pour rester tonique, pour pouvoir pratiquer une activité physique qui aide à la gestion du poids et pour maintenir ses défenses immunitaires.

"Dans le cas de l'anneau, il faut se méfier des aliments mous ou liquides énergétiques (glaces, boissons sucrées…) qui passent comme une lettre à la poste et peuvent freiner la perte de poids. Quant au by pass, il induit de multiples carences en minéraux et vitamines, en raison de leur assimilation réduite. En complément d'une alimentation la plus équilibrée possible, les patients doivent prendre à vie des compléments multivitaminés médicamenteux", ajoute-t-il.

  • Limiter les aliments sucrés, choisir ceux dont l'index glycémique est bas (ceux qui n'élèvent pas trop vite la glycémie), en cas de malaises et d'hypoglycémies après les repas.

Au total, conclut Richard Agnetti, "les personnes qui optent pour la chirurgie bariatrique doivent être suivies par un diététicien avant et après l'intervention, même à long terme, pour maintenir le cap sur de saines habitudes alimentaires, et avoir des conseils sur mesure en fonction de leur problématique (dégoûts, troubles digestifs, vie sociale compliquée…)".

En France, tous les diététiciens ne sont pas formés pour suivre les patients opérés. "C'est pourquoi il est essentiel de se diriger vers les chirurgiens qui travaillent avec une équipe multidisciplinaire (médecin spécialiste de l'obésité, diététicien, psychiatre ou psychologue…), insiste le diététicien, bien au fait des montages chirurgicaux et de leurs conséquences sur le plan digestif et globalement sur la santé".

C'est l'une des grandes inquiétudes de toutes les personnes ayant eu recours à la chirurgie de l'obésité dite bariatrique : la peur de regrossir. Aujourd'hui, nous parlons plus particulièrement de limiter la reprise de poids après une sleeve. Vous allez le voir, il y a des solutions.

PAS DE MAGIE, MAIS UNE VRAIE RÉVOLUTION

DANS VOTRE COMPORTEMENT

Beaucoup pensent que la sleeve et toutes les chirurgies de l'obésité sont des interventions miracles… Nous sommes bien loin de la réalité. Elles sont en fait une aide pour maigrir, un outil, rien de plus !

Pour espérer maigrir sur le long terme il faudra modifier l'ensemble du rapport que l'on entretien avec la nourriture… Sinon, la perte de poids risque d'être moindre et la reprise de poids rapide. Pour éviter cela, il faut se préparer à appliquer certaines règles

QU'EST-CE QU'UNE SLEEVE GASTRECTOMIE ?

La sleeve est l'une des interventions les plus pratiquées pour maigrir. Les personnes obèses y ont recours après de multiples échecs liés aux régimes. L'intervention dure environ deux heures mais est loin d'être anodine. Vous avez été nombreux à témoigner sur ce sujet.

Il s'agit en fait de couper une partie de l'estomac afin d'en supprimer les deux tiers. L'estomac ressemble à une sorte de tube d'un volume d'environ 15 à 20 ml.

sleeve gastrectomie

Résultat, les patients mangent moins car leur estomac est vite plein. D'autre part, la partie de l'estomac qui a été supprimée produit la ghréline, une hormone qui stimule l'appétit. Les patients ont donc moins faim.

Cependant, si l'on ne respecte pas un certain nombre de règles diététiques, la reprise de poids après une sleeve peut être rapide.

COMMENT FAIRE POUR NE PAS REGROSSIR

SE PRÉPARER AVANT L'INTERVENTION

Il est essentiel de mettre en place un certain nombre de choses pour ne pas regrossir après une sleeve. Pour cela l'idéal est de bien se préparer avant l'intervention.

En effet, la pire chose serait de se dire qu'il est temps d'en profiter AVANT l'intervention pour manger tout ce que l'on ne pourra plus manger après !

C'est d'ailleurs l'un des critères qui peut vous aider à choisir l'équipe à laquelle vous allez confier l'intervention qui doit être pluridisciplinaire, comme le recommande les hautes autorités de santé.

C'est le moment de travailler autour des troubles du comportement alimentaire si vous en avez et de rencontrer diététiciens, psychologues, etc., afin de trouver l'aide nécessaire.

Après l'intervention, vous mangerez différemment, il faut l'anticiper pour éviter le choc… Et l'éventuelle reprise de poids rapide.

Pour cela, quelques astuces :

  • fractionnez vos repas,
  • mangez lentement,
  • évitez les boissons gazeuses (qui font gonfler).

Durant la semaine précédent l'intervention, il est également capital de mettre votre foie au repos afin qu'il soit un peu moins gros pour faciliter la sleeve.

APRÈS L'INTERVENTION

Immédiatement après la sleeve et durant environ 3 semaines, vous mangerez mixé et en toute petite quantité.

Petit à petit, vous passerez à une alimentation moins mixée pour recommencer à manger « normalement » au bout d'un mois et demi… Mais en très petite quantités.

Il faut se préparer car nous savons que nous ne mangeons pas toujours parce que nous avons faim, mais également quand on est déprimé, pour faire face au stress, à la solitude à une émotion… Ce sera impossible, il faudra donc trouver une solution pour « remplacer l'effet doudou » de la nourriture par autre chose… Ou, encore mieux, pour ne plus en avoir besoin.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que la sleeve est un outil permettant d'amorcer une perte de poids… Pas une solution définitive. Il est en effet très facile de manger un peu plus chaque jour, ou au fil du temps et du coup de distendre la poche de l'estomac, ce qui permettra de remanger comme on le faisait auparavant... Et donc de regrossir.

On peut également manger uniquement des aliments très caloriques et ainsi contourner les effets de la sleeve et reprendre du poids petit à petit.

Dans le même temps, il faut maintenir les sources de protéines, de vitamines et de minéraux pour éviter les carences.

Pour vous accompagner, vous devez bien entendu être entouré par une équipe médicale, mais vous pouvez aussi vous faire aider via certains ouvrages comme "Le guide de la chirurgie de l'obésité" d’Élodie Sentenac et Magali Walkowicz que nous vous recommandons.

Le plus important est bien entendu de comprendre que la sleeve, tout comme les autres chirurgie de l'obésité, n'est pas un intervention miracle et que pour ne pas regrossir, il faudra modifier totalement son alimentation sur le long terme. Sinon, la reprise de poids après une sleeve sera quasi inévitable !

  • Le suivi et la prise en charge du patient après l’intervention doivent être assurés la vie durant, l’obésité étant une maladie chronique et en raison du risque de complications tardives (chirurgicales ou nutritionnelles dont certaines peuvent conduire à des atteintes neurologiques graves).
  • Fréquence des consultations : au moins 4 fois la première année, 1ou 2 fois par an après.

  • Le suivi médico-chirurgical doit mettre l’accent sur :
    la prévention et la recherche de carence vitaminique ou nutritionnelle : recherche de 
    signes cliniques (notamment signes neurologiques) et biologiques de dénutrition ou de carence vitaminique, supplémentation systématique après chirurgie malabsorptive (multivitamines, calcium, vitamine D, fer et vitamine B12) ; la recherche de complications ou de dysfonctionnement du montage chirurgical.

  • Les traitements doivent être adaptés : traitement des comorbidités (cardio-vasculaires, métaboliques, respiratoires...) traitements en cours pouvant faire l’objet d’une malabsorption après chirurgie malabsorptive (par exemple anti-vitamines K, hormones thyroïdiennes, antiépileptiques, etc.).

  • Le suivi éducatif établi en préopératoire au plan diététique et de l’activité physique est poursuivi.
  • Le suivi au plan psychologique et psychiatrique est recommandé pour les patients qui présentaient des TCA ou des pathologies psychiatriques en préopératoire ; il est proposé au cas par cas pour les autres patients.
  • Le recours à la chirurgie réparatrice est possible après stabilisation de la perte de poids, 12 à 18 mois après chirurgie bariatrique, en l’absence de dénutrition.
  • Les grossesses doivent être préparées. 

  • Les réinterventions sont indiquées en cas d’échec de la chirurgie bariatrique (perte de poids jugée insuffisante par le patient et l’équipe médico-chirurgicale) ou de dysfonctionnement du montage chirurgical.

  • Il est nécessaire d’informer les patients sur le risque des réinterventions plus élevé que celui des interventions.
  • L’IMC à prendre en compte est l’IMC maximal documenté (un IMC inférieur à 35 kg/m2 ne contre-indique pas la réintervention).
  • L’indication est posée après évaluation et prise en charge préopératoires comparables à celles réalisées avant une intervention initiale. Il est en particulier nécessaire d’identifier la cause de l’échec et de proposer une prise en charge adaptée.
  • La décision de réintervention est prise à l’issue d’une discussion et d’une concertation pluridisciplinaires. 

Complications psychologiques après chirurgie bariatrique

Fiche réalisée à partir de l’article « Après la chirurgie, le point de vue du psychologue » de Sandrine Pinaquy, psychologue clinicienne de l’Unité de Nutrition de l’Hopital Larrey, Toulouse. Diabète et Obésité Nov 2010, Vol 5. N°43

Si de nombreux troubles psychologiques du sujet obèse sont induits par l’obésité elle-même (complications psychosociales, perturbation de l’image du corps, mauvaise estime de soi…), il est normal d’attendre une amélioration de la qualité de vie des patients tant sur le plan psychologique que sur le plan psychique après chirurgie de l’obésité. L’echelle EQVOD est une échelle de qualité de vie spécifique du sujet obèse qui peut être utilisée lors du suivi des sujets après chirurgie bariatrique.

La perte de poids induite par la chirurgie bariatrique n’entraîne pas toujours l’amélioration attendue sur le plan psychologique et il arrive même parfois que ces troubles s’aggravent. En effet, après le changement pondéral le patient doit faire face à des problématiques auxquelles il n’a pas toujours été préparé : modification radicale de l’image du corps, du personnage social, confrontation avec la séduction ou la sexualité. L’accompagnement psychologique pré et post chirurgical permet de préparer le patient à ces changements. 

Les faux espoirs

Si le patient attribue la plupart de ses échecs à son poids, il risque de vivre la perte de poids sur le mode rédemptoire et d’être déçu devant une réalité qui ne tient pas forcément ses promesses. Ces patients attendent de la chirurgie bariatrique une réparation extérieure et il est donc important de connaître les attentes des patients et notamment d’identifier une perception erronée de ce qu’apporterait la perte pondérale. En effet, une fois le poids perdu, l’espoir n’est plus permis et le patient peut se retrouver fragiliser sur le plan psychique. Cette notion souligne l’importance du travail de maturation, de mentalisation du projet chirurgical. 

Persistance d’une mauvaise image de soi

Certains patients continuent de se voir obèses et l’image négative du corps ne s’améliore pas après la perte pondérale induite par la chirurgie. En effet, il faut comprendre que l’image du corps relève plus du registre de l’imaginaire et du fantasmatique que des formes objectives de la silhouette. L’image de notre corps se construit au travers des expériences sensitives et relationnelles. Ainsi, la chirurgie, en améliorant les formes réelles du corps n’agit pas nécessairement sur l’image du corps des patients. Ainsi, il peut être nécessaire d’accompagner le patient au cours de son amaigrissement pour l’aider à la reconstruction psychique en parallèle de la reconstruction physique.

La déception du nouveau corps

Après l’euphorie accompagnant la perte de poids sur les premiers mois, les patients peuvent présenter une importante déception dans la mesure où le corps réel ne correspond pas à l’image idéale qu’ils avaient construite. Il est alors nécessaire d’aider le patient dans un travail d’acceptation de ce nouveau corps correspondant à un travail de deuil du corps idéalisé. Par ailleurs la rapidité de la perte pondérale peut entraîner une problématique identitaire, le sujet ne se reconnaissant plus. Ce sentiment est d’autant plus marqué chez les patients dont l’obésité s’est constituée durant l’enfance.

La décompensation psychique

Les risques de décompensation psychologique après la chirurgie bariatrique ne sont pas à exclure. En effet l’importance de la perte de poids souvent rapide peut induire un sentiment de vulnérabilité. La perte de l’enveloppe corporelle protectrice vis-à-vis des agressions du monde extérieur et des tensions internes peut être menaçante et entraîner une décompensation psychique le plus souvent sur un mode anxio-dépressif. Ainsi l’identification d’une fonction défensive ou protectrice du corps gros est essentielle avant la chirurgie. Il s’agit là de l’un des rôles de l’évaluation psychologique pré-chirurgicale.

Perdre du poids relève parfois

du véritable parcours du combattant.

Régimes à gogo, frustrations drastiques, privations, rien n'y fait ! Pour lutter contre un surpoids ou une obésité, de plus en plus de personnes en souffrance et complexées par leur apparence se tournent vers la chirurgie.

Une technique, qui loin d'être à prendre à la lègère présente de nombreux risques. Pourtant la chirurgie de l'obésité se révèle très courante aux Etats-Unis. Elle connaît un engouement de plus en plus fort en France.

C'est le cas de la sleeve, qui nécessite une hospitalisation de trois à cinq jours. Une méthode efficace qui fait ses preuves depuis plus d'une dizaine d'années.

Une perte de poids rapide 

En effet, la sleeve tient ses promesses en matière de perte de poids avec une diminution de 4 kilos par mois pendant les six premiers mois, puis de 2 à 4 kilos par mois. 

Néanmoins, il s'agit d'une intervention chirurgicale qui nécessite un suivi et comporte de multiples inconcénients. Parmi ceux-ci figure un risque de dénutrition et de carences en vitamines, dûes à une perte de poids trop rapide.

Si vous pensez par ailleurs que la sleeve va résoudre tous vos problèmes de poids à votre place, vous vous trompez.

Une fois l'opération effectuée, il est nécessaire d'adopter une bonne hygiène de vie et de revoir ses habitudes alimentaires, en misant sur la régularité des repas trois fois par jour accompagnés de collations. Privilégiez les petites quantités du moins au début pour éviter les vomissements.

Réduire l'appétit

En quoi consiste la sleeve, plus précisément ? 

Il s'agit de couper la poche de l'estomac de façon à ce que l'estomac soit réduit à une forme de tube, nommé "manchon", d'où le nom de "sleeve" qui en anglais désigne le manchon.

On la nomme ainsi sleeve gastrectomie. 

De cette façon, l'estomac se trouve rétréci, et la sensation de faim également. Par conséquent, vous avez tendance à moins manger.

En ôtant cette poche de l'estomac, c'est également une hormone nommée ghréline qui se trouve en partie enlevée. Ce taux de ghréline est responsable de la sensation de faim.

Outre la réduction d'appétit, la sleeve a comme conséquences le ralentissement des aliments lors de leur passage dans l'estomac.  La sleeve vous assure un meilleur confort alimentaire. 

Une opération sous contrôle

N'allez pas vous imaginer que si vous vous trouvez un peu ronde, vous pourrez opter pour cette solution. Une sleeve ne se décide pas et ne s'effectue pas sur un coup de tête.

Elle répond à des critères précis d'obésité grave, à savoir un IMC (indice de masse corporelle) supérieur à 40.

L'obésité reconnue comme "handicap" au travail 

EMPLOI – L'obésité peut constituer un handicap dans la vie professionnelle d'un individu. C'est ce que dit, en substance, un arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne

L'obésité relève de la notion de handicap, a énoncé le 18 décembre la Cour de justice de l'UE.

L'obésité relève de la notion de handicap, a énoncé le 18 décembre la Cour de justice de l'UE. 


Commentaires sur LE RISQUE DE REGROSSIR

  • Encore une fois un super article merci.
    pour ma part je pense avoir bien compris mon role a jouer dans tout ca et qu'effectivement la chirurgie n'est pas un miracle. Je suis by passee depuis le 20 avril et pour l'instant c'est difficile pour moi car j'ai une petite complication, mon oesophage a ete trop resseré, de ce fait je ne peux toujours pas remanger solide 6 semaines après car sinon ca reste bloqué dans le bas de mon oesophage. J'ai vu mon chirurgien il y a 1 semaine, il laisse passer 1 ou 2 semaines avant d'intervenir pour etre sur que cela ne va pas se redilater tout seul mais 1 semaine après c'est toujours pareil...je le vois demain on verra ce qu'il en pense maintenant.
    En attendant c'est un peu difficile a supporter, des fois je mets 2h a faire passer la moitié d'une compote...j'espère retrouver une vie "normale" bientôt.
    en tout cas encore une fois vous avez raison Michel, ce n'est pas qu'un long fleuve tranquille...
    merci pour votre blog !

    Posté par catia1304, 30 mai 2016 à 08:00 | | Répondre
    • Bonjour CATIA
      Merci pour tes compliments.
      Je comprends que tu traverses une période difficile en ce moment du à ton By-Pass.
      Ta situation n'est pas normal et le chirurgien doit te suivre de près afin de voir comment ta situation évolue.
      J'espère pour toi que cela va s'arranger et que la solution va être trouvé dans les prochains jours.
      Ne lache rien, tu vas t'en sortir et le bonheur va frapper à ta porte.
      Bon courage à toi.
      A très bientôt pour des nouvelles.
      Cordialement.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 30 mai 2016 à 08:18 | | Répondre
      • Merci Michel, oui je donnerais des nouvelles prochainement.
        Je ne regrette cependant pas mon choix meme si le moral n'est pas toujours au top ces derniers temps.
        bonne continuation a toi, amitiés
        Catia

        Posté par catia1304, 30 mai 2016 à 14:27 | | Répondre
  • Bonjour Michel,
    Je viens de lire ton article qui est une fois de plus très intéressant. Chaque chirurgien est différent le miens j'ai une consultation chaque mois et cela pendant un an pour un suivi alimentation, poids, douleurs. Le chir à était très honnête avec moi m'a bien dit alimentation saine, à bannir soda et chewing-gum, je lui est demandé pourquoi et la réponse à était simple ça dilate l'estomac !!!!. Cela fait 2 mois que je suis opéré aimant beaucoup les boissons gazeuses et bien ça paraît bizarre mais ça me manque pas et idem pour les chewing-gum, je pense que tout et dans le mental il faut être préparé avant l'intervention et ce dire ça c'est bon pour toi ça c'est pas bon . Vient le sport ou là aussi il faut pas le négliger, je ne suis pas une grande sportive et je ne lès jamais était, mais je sais qu'il faut que je m'y tienne à raison 1/2heure chaque jours vélo. Bon je sais certains diront ça fait que 2 mois qu'elle est opéré c'est juste le début mais je pense que 2 mois ou 4 ou 5 ans peut importe il faut ce tenir à la quantité soit 150 grammes à chaque repas et l'estomac ne bougera pas. Pour finir eh oui c'est un marathon mais je pense que ça vaut le coup et surtout je ne le regrette pas à +

    Posté par Nath, 30 mai 2016 à 10:42 | | Répondre
    • Bonjour NATH
      Merci pour tes compliments.
      Je me suis beaucoup investi dans cet article.
      Tu as raison de dire que chaque chirurgien est différent même si on le sait ils ont un socle commun.
      Moi je suis mal placé car je bois gazeux et je mange des chewing-gum, la dessus je ne suis pas le bon exemple.
      Je pense quand même que tu ne seras pas obligé de rester à 150 g je te rassure.
      En tout cas bravo à toi et continue car tu es sur la bonne voie.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 30 mai 2016 à 12:42 | | Répondre
      • Bonsoir,
        Moi je suis opérée depuis un peu plus de 3 ans et mes repas sont toujours entre 120 et 180 gr,parfois un peu plus quand je n'ai pas pris ma collation ou que je n'ai pas beaucoup bu dans la journée (ce qui n'est pas bien je l'avoue). Pour les sodas on apprend à s'en passer moi je buvais des soda light (coca pepsi) et maintenant je ne peux plus les sentir,la semaine dernière j'ai voulu tremper les lèvres dans le verre de mon homme et bien c'est vraiment pas bon LOL . Pour le gazeux mon chirurgien m'avait dit une ou deux coupes de champagne par an donc il faut bien choisir les occasions.
        Je pense être une "ancienne" ici si je peux apporter mon expérience ce sera avec plaisir ,mais moi je fais parti des opérés abandonnés par leur chirurgiens donc pas un bon exemple sur le suivi.

        Posté par Nathalie2b, 30 mai 2016 à 18:31 | | Répondre
  • Bonjour Michel,

    Très bon article comme toujours, très complet mais non complaisant. Il a le mérite de regrouper les avantages et les inconvénients de ces interventions mais la seule personne qui a les cartes en mains c'est nous-mêmes. Bien sûr qu'il faut être accompagné mais rester vigilant. Ma perte de poids est plus lente que ce que je pensais mais le plus important c'est que ça descende continuellement. En tout cas je ne regrette pas de l'avoir fait.

    Merci encore pour la continuité de ton blog ; j'espère que tes nouvelles activités professionnelles se portent au mieux.

    Cordialement,

    Marie Christine

    Posté par MARI-KIKI, 30 mai 2016 à 12:26 | | Répondre
    • Bonjour MARIE CHRISTINE
      Merci de reconnaitre que j'ai été complet et non complaisant.
      Je dis tout dans les 2 sens, bon ou mauvais.
      Après comme tu le dis si bien, chaque personne a les cartes en mains pour se prendre véritablement en main.
      Tu es sur la bonne voie même si ça descend doucement l'important c'est que ça descende.
      Ne lache rien.
      A très bientôt.
      Cordialement.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 30 mai 2016 à 12:46 | | Répondre
  • Salut Michel,
    Tu devrais etre journaliste. Ton article est super bien, tres documenté. Que dire de plus. Si , dites vous qu'avec votre petit estomac, si vous mettez dedans, toutes sortes de cochonneries, bonbons,soda gateaux, etc.. Meme en petite quantité vous regrossierez . Moi je ne dis pas que j'en mange pas, de temps en temps je me fais des petits plaisirs, mais cela reste tres exceptionnel. Depuis le 21 mars j'en suis à -18,5 kg de perdu. Quel changement, une autre vie, que du bonheur. Maintenant, on m'arrete souvent dans la rue poiur me poser des tas de questions. Je suis meme entrain d'aider une femme dans son parcours pré opératoire et sa prise de décision finale. Grosses bises a Claire, et a bientot pour des photos a saint pierre, hein michel !!

    Posté par Alain spm, 30 mai 2016 à 12:41 | | Répondre
    • Salut ALAIN
      Merci on m'avait encore jamais dit que je pourrais être journaliste. Wy Not.
      Ta perte de poids est top et tu dois être au top dans ta peau avec ton nouveau corps.
      Tu vas être la coqueluche de Saint Pierre et Miquelon.
      Merci à toi et à très bientôt.
      Bon courage.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 30 mai 2016 à 12:50 | | Répondre
  • AH Michel, je reconnais bien la ta plume...aidant,conseillant, relativisant, sans langue de bois...et comme je te l'ai déjà dit ça m'a bcp aidé à sauter le pas. J'essaye de suivre tes conseils au maximum et franchement que de bonheur à voir auj que j'ai perdu un peu plus de 25kg...Il faudrait que tu écrives un livre et l'éditer. Merci pour cette page car c'est vrai que la peur de regrossir est tjs la mais je vais me battre. Et si un jour on arrive a ce rencontrer comme tu m'a jamais vu avant, je te donnerai une photo de moi à 139kg et tu devras me retrouver lol

    bien à toi
    Benjamin

    Posté par benjamin, 30 mai 2016 à 16:29 | | Répondre
    • Salut BENJAMIN
      Merci pour tes compliments et tes encouragements.
      Content que ma publication te plaise.
      J'espère qu'un jour on pourra se rencontrer afin de me montrer ton résultats donc tu doit être très fier et c'est pas fini.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 30 mai 2016 à 18:16 | | Répondre
  • bonsoir MICHEL,

    un article complet et très bien rédigé.
    de mon côté, je suis très satisfaite par cette opération malgré qu'il me reste 15 kg à perdre, je patiente le reste viendra bien par la suite.

    le problème de constipation s'est arrangé, tout va bien maintenant, j'ai pris rendez-vous avec l'ophtalmo car j'ai un peu la vue trouble. je n'ai plus mal au dos, un autre problème de régler.

    j'ai fait des analyses qui sont très bonnes et je prends toujours mes vitamines jusqu'en 2017.

    les repas sont très légers, pas plus de 150 g par repas, je suis dégoûtée de la nourriture, je mange légumes, fruits, deux fois par semaine féculents, yaourths nature, très peu de poissons et de viandes.

    je ne regrette rien !!

    CORDIALEMENT
    CATHERINE

    Posté par CATHERINE, 30 mai 2016 à 19:30 | | Répondre
    • Bonjour CATHERINE
      Merci pour ton appréciation.
      Le principal pour toi est que tu sois satisfaite de tes propres résultats.
      Le fait que tes analyses soit bon est de bonne augure pour la suite.
      Tes gouts et ton alimentation va changer et c'est normal.
      On a de nouvelle sensation.
      Tu as eu raison de te lancer et tu ne regretteras rien.
      Bonne continuation.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 31 mai 2016 à 18:08 | | Répondre
  • Bonjour à tous

    Super article une fois de plus Michel,tu es toujours aussi motivée à ce que je voit,c est super
    Pour ma part je poursuit mon petit bonhomme de chemin,j ai subit une sleeve en septembre 2015;je suis parti d un poids de 189kg,actuellement je pèse 122kg,mais j avoues que je ne pèse pas souvent et depuis quelques mois je ne perd plus grand chose,mais vu que je n ai pas d objectif cela me convient bien comme mode de vie
    Depuis l. Opération je me sens revivre,physiquement et moralement ce qui va de paire.
    Normalement un repas devrait faire l équivalent d un pot de yaourt ,mais je mange plutôt deux pots de yaourt en quantité
    Tout passe au niveau alimentation,j évite le gazeux car cela me gonfle rapidement,u' demi verre de coca par exemple ou une demi flûte de champagne
    J ai pris pendant 6 mois un cachet pour l acidité de l estomac,traitement que j ai du reprendre au bout de 15 jours car j avais des brulurzs d estomac
    Sinon tout les 3 mois je vais voir une diététicienne,qui me prescrit des prises de sang,j ai eu une carence en folaytes et vitamine b12
    En résumé tout va bien et j ecourage tout ceux qui hésitent à le faire,une fois passer l operátion et la période mixée ce n est que du bonheur

    Eric

    Posté par eric, 30 mai 2016 à 20:09 | | Répondre
    • Bonjour ERIC
      Merci pour tes compliments et tes encouragements.
      Une belle perte de poids car tu partais de loin.
      J'imagine que tu dois revivre puissance 10.
      Tu as raison après le mixé ce n'est que du bonheur dans tous les domaines.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 31 mai 2016 à 18:10 | | Répondre
  • Bonsoir Michel,
    Cela fait 10jours que j'ai été opérée, j'ai déjà retrouvé la pêche, j'ai repris la marche, car le sport est indissociable de la sleeve si l'on veux que ça marche.
    En tout cas bravo à toi, pour les infos, et pour ta perte de poids.

    Bonne continuation
    Bises
    Laurence Lours

    Posté par laurence, 31 mai 2016 à 00:08 | | Répondre
    • Bonjour LAURENCE
      Tu t'es lancé dans le grand bain de la sleeve et je t'en félicite.
      Tu as déjà la pêche après seulement 10 jours je n'en reviens pas.
      La marche est excellente pour garder la forme et se tonifier.
      Merci pour tes compliments.
      Bon courage et bonne continuation.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 31 mai 2016 à 18:13 | | Répondre
  • Bonjour Michel,

    Voilà à nouveau une superbe publication ! avec toujours autant d'encouragements et de visions positives. Tu es notre locomotive !!!!!!
    J'ai été opérée le 22/10/2015, soit un peu plus de 7 mois. J'en suis à 31kg de perte de poids soit 79kg au lieu de 110kg. Je suis super contente, je vois l'admiration dans les yeux de mes proches et de mes amis et je suis fière. J'apprécie également le fait de pouvoir mieux me mouvoir, je fais du sport 2 fois par semaine pour me re muscler, enfin j'essaye, j'ai un emploi du temps chargé ! Et tout ça sans aide médicale, j'ai revu le gastro 3 mois après l'opération et depuis, je ne revois plus personne, rien n'est prévu. J'avance donc "sans filet" ! Mais bon, pour l'instant ça va bien. Je mange de tout, je me fais plaisir mais en petite quantité car ça me suffit. Donc pas de contrainte, pas d'effort. Je reste juste attentive à m'arrêter de manger dès que je n'ai plus faim afin de ne pas dilater mon estomac. C'est ça le plus dur à faire surtout quand je tombe sur quelque chose de particulièrement bon à manger ! car je suis restée gourmande ! Tant que je continue à perdre du poids cela ne m'inquiète pas, mais je reste vigilante. Je crois que c'est cela la clé de la réussite, rester attentif à son corps, redresser la barre dès que cela dérape un peu. La sleeve est juste un starter, un sacré starter, mais juste un stater ! On perd beaucoup au démarrage, ça nous met le pied à l'étrier mais après, c'est à nous de tenir la route en étant vigilant et attentif.
    Bravo encore pour l'aide que tu nous apporte avec ton blog et à bientôt !

    Posté par sophie, 01 juin 2016 à 18:37 | | Répondre
    • Bonjour SOPHIE
      Merci pour tes compliments ça me fait très plaisir et ça me touche.
      Tes résultats sont excellents et ton parcours exemplaire.
      On peut s'en inspirer totalement.
      Tu es autonome et tu gères très bien ton affaire.
      BRAVO.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 02 juin 2016 à 07:31 | | Répondre
  • Bonjour Michel,

    Cela fait presque un an que je suis ton blog. Il m'a accompagné durant toute ma phase de réflexion, puis durant le parcours pré-opératoire et enfin il continue à répondre à certaines de mes questions post-opératoires.
    Je me présente, Sébastien, bientôt 39 ans, marié, 2 enfants.
    En Octobre 2015, je faisais 158.3kg pour 1m74 (IMC = 52.3), la sleeve a très vite été l'opération convenue avec le chirurgien.
    Le protocole pré-opératoire a été plutôt bon, hormis la détection d'une apnée du sommeil sévère (Hyper tension artérielle diagnostiquée un peu plus d'1 an auparavant).
    Le pourquoi d'un tel poids? Ben tout ce qu'il ne faut pas faire : sodas à table, hyperphagie et très peu d'activité physique car je travaille de chez moi... Seul bon point, je ne grignote pas.
    Au 18 février 2016, j'ai entamé un régime pré-opératoire sans graisse de 4 semaines, j'ai perdu 8.9kg. Poids le jour de l'opération = 149.4kg le 17 Mars. Aujourd'hui, mon poids est de 121.8kg, soit à 700g de sortir de l'obésité morbide (36.5kg perdus depuis le 18/02 et 27.6kg depuis l'opération).
    Evidemment, je revis!! Mon corps a beaucoup changé et je le vis très bien. Je suis passé du 5xl en hauts, à du 2xl et cela tend à devenir trop grand. En pantalon, je suis passé de 74 en élasthane à du jean normal en 60...
    Encore pas mal de chemin à faire (mon poids objectif est 85kg, soit environ 50% de l'excès de poids déjà perdu) mais c'est déjà un bon début. J'ai intégré le sport en salle avec muscu/cardio 1 fois/semaine pour l'instant mais je devrai pouvoir intégrer une 2ème séance par semaine très rapidement.
    Pas de frustration réelle, je n'ai jamais eu de nausée, juste quelques douleurs lorsque je mange un peu trop vite ou un peu trop...
    Michel, merci pour un article encore bien documenté, sans tricherie.
    J'avoue avoir été parfois en colère après toi lorsque je lisais que tu reprenais du gazeux ou des snickers!! Lol Bon, chacun gère le quotidien comme il l'entend, mais je pense être devenu un peu comme les anciens fumeurs, à être maintenant ultra chiant sur l'alimentation alors que je faisais bêtise sur bêtise avant....
    Donc ne m'en veut pas de te faire, un peu , la morale, je suis un chieur!! Sérieusement, je pense que nous avons tous, en chacun de nous, plusieurs facettes qui se révèlent suivant la situation actuelle. Lorsque j'étais au plus haut de mon obésité, à quoi bon faire attention? A + de 150 kg, les régimes sont sûrement pires que tout car ils créent une frustration, il faudrait les tenir pendant des années, l'échec est assuré à 95% et, à la finale, on reprend encore + de poids.... autant se faire plaisir en mangeant...
    Par contre, aujourd'hui, vu que je peux faire du sport, m'habiller dans des magasins "normaux", même si parfois il faut aller dans le 2xl, il me semble impensable de tout gâcher en buvant à nouveau du gazeux ou manger tartiflette à chaque repas... Depuis l'opération, les repas où je me suis le plus régalé ont été un crumble de courgettes et des papillottes de poisson avec carotte et poireaux alors que j'ai aussi mangé de la pizza, du hachis parmentier et suis allé plusieurs fois au restaurant... Avant, c'était 2 sandwichs grecs ou 1 pizza familiale pour moi tout seul, etc...
    Bref, maintenant je veux miser sur mon capital et ne plus refaire les erreurs du passé... Je vois le regard de ma femme, de mes enfants, de mes amis sur moi et cela n'a pas de prix, je ne voudrais pour rien au monde gâcher tout cela!!
    Désolé pour le pavé, merci pour ce que tu m'as apporté, ce que tu m'apportes encore aujourd'hui! C'est la première fois que je publie sur ton blog (enfin je crois!) mais je suis inscrit à ta newsletter depuis longtemps! Je suis sur la région nord de paris (95), si cela te dit que l'on se rencontre un jour, ce sera avec plaisir!! Prends soin de toi et encore merci pour tout!!
    Seb

    Posté par Seb95, 06 juin 2016 à 11:26 | | Répondre
    • Bonjour SEBASTIEN
      Bienvenue sur mob blog et merci pour ta parution.
      Si je comprends bien cela fait 1 an que tu nous espionne sans te manifester.
      C'est du beau. LOL.
      Avec ton IMC l'opération devenait vraiment urgent pour toi et ta santé.
      Je vois que maintenant tu es devenu un chieur de l'alimentation et bientôt tu vas me gronder car tu as raison je ne suis pas toujours exemplaire loin de là.
      En tout cas BRAVO pour ton parcours qui s'annonce excellent.
      Tu es hyper motivé et le regard des autres changent et tu peux être fier de toi.
      Tu dois jubiler quand tu vas dans les magasins et que tu demande la taille en dessous car c'est trop grand.
      Merci pour tes compliments sur mon blog et merci d'avoir enfin écris un message qui est long, certes, mais super explicite et ça j'achète.
      Ce sera avec plaisir que je viendrai te rencontrer avec Claire ou vice-versa.
      Donne moi tes disponibilités afin que l'on cale une date. ACTION REACTION.
      Bon courage à toi et à très bientôt.
      Et j'espère que maintenant tu continueras à faire des publications régulières.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 07 juin 2016 à 07:32 | | Répondre
    • bonsoir je suis moi aussi dans le 95 et je pense de plus en plus a la sleeve est ce que je peux savoir où vous avez été opéré?merci

      Posté par marion, 18 avril 2017 à 17:23 | | Répondre
    • bonsoir je suis moi aussi dans le 95 et je pense de plus en plus a la sleeve est ce que je peux savoir où vous avez été opéré?merci

      Posté par marion, 18 avril 2017 à 17:24 | | Répondre
  • Salut Michel, juste un ti mot pour te faire part de,mon bonheur.
    Ça y est je suis rendu a 20 kilos de perdu depuis le 21 mars.
    Je suis hyper heureux. Dans tous mes regimes je n'avais jamais encore perdu autant.
    A ceux qui hesitent encore, foncez c'est que du bonheur

    Posté par Alain spm, 06 juin 2016 à 12:26 | | Répondre
  • Salut ALAIN
    Ca c'est un message qui me fait vraiment plaisir.
    Je suis très fier de toi. FELICITATIONS.
    Je comprends que tu sois heureux et ça doit se voir sur toi.
    Continue et ne lache rien.
    BRAVO
    et le sport dans tout ça?
    @+
    MICHEL

    Posté par MICHEL SLEEVE, 07 juin 2016 à 07:34 | | Répondre
  • Merci a michel pour ce blog qui m'a permis de franchir le cap.aprés presque 2 mois aprés ma sleeve le 22 avril. Poids de depart 122 kg. Aujourd'hui 100 kg -22 kg? je suis super content. Pas de problème notable, j'ai repris le sport . Mon diabéte a disparu
    ainsi que mes apnées. merci a toi .Jean pierre

    Posté par jean pierre, 18 juin 2016 à 10:27 | | Répondre
    • Salut JEAN PIERRE
      Champion du monde, la vérité.
      22 kg en 2 mois tu assures grave.
      Il n'y a rien à ajouter, tout est parfait.
      Tu as repris le sport et ton diabète a disparu.
      Ce n'est que du bonheur pour toi.
      Je viendrai constater tout ça par moi-même courant juillet.
      Bonjour à Christine.
      Bon week-end
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 18 juin 2016 à 11:28 | | Répondre
  • Bonjour,
    L'article etait intéressant surtout la partie post sLeeve. J'ai fait une sleeve il y a 6 mois, j'ai perdu 30 kilos et je me sens bien mais maintenant je trouve que je mange un peu plus depuis quelques semaines , j'ai "faim" et je pense beaucoup à la nourriture et j'arrive a manger en plus grande quantité et ca m'inquiète et c'est comme ça que je suis tombé sur ton blog. Je pense retourner chez la nutritionniste et le psychiatre rapidement du coup.
    Donc merci d'avoir réuni toutes ces informations et de partager autant.
    Pour ma propre expérience, l'opération m"a sincèrement fait revivre mais on est pas assez averti de l'après, de toutes les contraintes avec lesquelles on doit vivre au quotidien. C'est surtout ca qui est important à savoir. Et bien sur ce n'est pas une méthode miracle. Ensuite il y a vraiment du résultat, et c'est une renaissance pour moi.
    Bonne continuation.

    Posté par Carole2413, 02 janvier 2017 à 23:46 | | Répondre
    • Bonjour CAROLE
      Merci pour ton message et n’hésite à parler directement sur le blog si tu le souhaite.
      30 kg en 6 mois, c’est déjà très bien.
      C’est normal après de manger un peu plus et d’avoir plus faim, mais ne t’inquiète pas, tu ne mangeras plus jamais comme avant.
      Par contre privilégie la qualité à la quantité.
      Pour le reste privilégie la bonne nourriture saine plutôt que les bêtises.
      Le stress et les pulsions peuvent donner envie de de manger du chocolat ou autres car sucré est un anti-stress.
      Cette opération va te faire revivre encore et encore.
      Bonne continuation.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 10 janvier 2017 à 16:30 | | Répondre
  • Re bonjour Michel.
    Tout d'abord merci de ta réponse. C'est vraiment très touchant que tu prennes le temps de répondre à tout le monde.
    Sinon j'ai compris d'où venait cette différence de quantités que je pouvais ingérer. En fait j'ai réalisé que pendant à peu près 2 semaines je m'étais mise à boire gazeux et du coup j'arrivais à manger en grande quantité. J'ai eu très peur d'avoir ruiné mon opération, que mon estomac se soit dilaté. Mais finalement ça va, je mange toujours en petite quantité donc tout va bien.
    Sincèrement j'aimerai beaucoup parler avec d'autres personnes opérées ou qui souhaitent se faire opérer, ça permettrait d'échanger nos ressentis, nos expériences, nos astuces même nos erreurs. Ça serait enrichissant.
    Par exemple, en ce moment je suis face à un problème de frustration, c'est à dire je suis frustrée de manger deux bouchées d'un plat et d'être déjà calée du coup des que je sens que je peux remanger et bien je vais remanger et du coup je respecte pas les 5 repas.
    Enfin, je me sens quand même bien mais cela me gêne et m'inquiète pour la suite.
    Sinon oui 30 kg en 6 mois c'est déjà beaucoup ! Je pensais pas perdre si vite vu que je pesais 105 kg à ma base.
    Pour finir merci pour ton blog, je lis tout: les articles , les commentaires.

    Posté par Carole2413, 10 janvier 2017 à 23:39 | | Répondre
    • Bonjour CAROLE
      C'est avec plaisir que je réponds aux gens qui en ont besoin.
      Oui je suis d'accord avec toi que ce serait génial que tu puisses échanger avec d'autres personnes sur ton vécu, ressenti, expérience et autres sujets.
      Cela dépends des souhaits de chacun, je ne peux pas forcer les gens.
      Il faut que tu prennes des initiatives dans ce sens.
      En tout cas merci de me lire et n'hésites par à écrire sur le blog régulièrement.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 15 janvier 2017 à 16:58 | | Répondre
  • Bonjour, Mary, de l'île de la réunion, bientôt un an que j'ai subi ma sleeve, et je constate que je commence à être attirée par la nourriture et j ai repris 2 kgs. Je ne mange pas beaucoup, mais n'importe quoi, par un exemple un mille feuille. Je suis inquiète je ne veux plus reprendre car j ai perdu 45 kgs et j'ai 63 ans. Je fais du 38/40, et je ne veux plus retomber dans du 4 Xl. Donner moi des conseils ce qu'il faut faire. Merci beaucoup

    Posté par Mary, 31 janvier 2017 à 12:05 | | Répondre
    • Bonjour MARY
      Merci de m'écrire pour me demander conseil.
      Tout d'abord bravo pour ta perte de poids de 45 kg.
      A 63 ans faire du 38/40 comme une jeune fille, c'est top et je comprends que tu ne souhaites pas les reprendre.
      Par contre à un moment on reprends un peu et c'est normal car on est pas un robot, on a des envies, des joies, des peines, du stress etc etc.
      Te concernant tu as une fourchette de 5 kg ou tu pourras regrossir mais il te faudra contrôler a ne jamais les dépasser car après tu rentres dans un engrenage incontrôlable.
      Cela ne doit pas t'empêcher de te faire plaisir de temps à autre mais ensuite pour compenser tu réduis et tu fais du sport.
      Voila en espérant avoir répondu à tes questions.
      Encore bravo et ne lache rien.
      A très bientôt.
      Cordialement
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 02 février 2017 à 17:14 | | Répondre
  • Bonsoir Michel,
    Merci pour ta réponse, tu me redonnes du courage, et pendant cette semaine j ai re perdu 500 g , je suis ravie.
    Ton reportage est super, je passe mon temps a lire à chaque moment libre.
    Je te remercie de le lire. Je continuerai à te tenir au courant de mon parcours.
    Merci beaucoup, un grand bravo pour ton soutien
    Cordialement , Mary.

    Posté par Mary, 03 février 2017 à 16:14 | | Répondre
    • Bonsoir MARY
      C'est un plaisir d'aider les gens qui se posent des questions.
      Prends le temps de regarder mes 2 vidéos sur la Sleeve.
      Elle vont te booster quand tu en auras besoin.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 03 février 2017 à 20:44 | | Répondre
  • bonsoir, je suis nouvelle sur ton blog et je réfléchis pour me faire opérer. j'ai un peu peur j'ai 53 ans et je fais 90 kilos pour 1m63. Peux tu m'aider merci

    Posté par Nini, 03 février 2017 à 22:32 | | Répondre
  • Bonjour NICOLE
    Bienvenue sur mon blog et merci de prendre la parole.
    Tu n'as pas de raison d'avoir peur car aujourd'hui les opérations de la Sleeve se passent de mieux en mieux avec 95% de réussite.
    Ton âge n'est pas un problème et même si je peux comprendre que ton poids te dérange, tu as une IMC de 33 qui risque d'être trop juste pour avoir une acceptation médicale.
    Pour rentrer dans le cadre de cette opération, il faut avoir une IMC de 40 ou de 35 si tu as des maladies annexes du au surpoids.
    Rien ne t'empêche d'aller voir un chirurgien pour voir ce qu'il en pense.
    Mais il faut que tu puisses justifier que tu as déjà fait plusieurs régimes sans succès.
    Voila tu en sais un petit peu plus.
    A ta disposition pour d'autres renseignements.
    Cordialement.
    MICHEL

    Posté par MICHEL SLEEVE, 05 février 2017 à 10:05 | | Répondre
  • Salut Michel

    Ça faisait un petit temps mais bcp de travail à la maison et au taff aussi...bon j'ai été faire une collo et gastroscopie suite à qq problèmes de constipation et présence de sang dans les selles mais rien à voir avec la sleeve...c'est une fissure qui ne se répare pas et qui se déchire à cause de la constipation car je ne bois pas tjs assez d'eau donc j'ai un régime avec plus de fibres et qq médocs pour faciliter le transit...je fais 81kg (dép 142kg) et imc de 26 au lieu de +40... je viens de faire les soldes une nouvelle fois j'ai acheté du L et même du M dans certains vêtements et en pantalon je suis entre 38 et 42 ça dépends des marques...je viens de m'acheter un jogging de running bien chaud pour m'y remettre et le vélo va aller à la révision...j'espère que tt va bien pour toi

    à bientot

    Benjamin

    Posté par benjamin, 05 février 2017 à 12:12 | | Répondre
    • Salut BENJAMIN
      Merci de nous donner de tes nouvelles.
      Je sais que c'est pas simple mais il faut te forcer à boire de l'eau car ça aide énormément pour le transit et évite des déboires par la suite.
      Ta perte de poids est fulgurante et comme je te suis sur Facebook, je te vois en photo et c'est phénoménal.
      Je vois aussi que tu es décidé à faire du sport et c'est une excellente chose.
      BRAVO pour ta belle perte de poids qui t'a totalement transformé.
      Tu es beau GOSSE !!!!!!!!!!!
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 07 février 2017 à 17:17 | | Répondre
  • Bonjour,

    Je m'appelle Karine, j'ai lu avec beaucoup d'intérêt ce blog.
    Régime à gogo, effet yoyo, mal bouffe, repas entre pote bien arrosé, bref le cocktail détonnant pour prendre du poids sans s'en rendre compte.
    Un jour, le réveil est douloureux, terminé je ne rentre plus dans ma jolie jupe, mon décolleté n'est plus aussi agréable, les boutons de la chemise sont près à exploser!

    J'ai moi même était opérée d'une sleeve il y a 5 ans.
    Très contente et heureuse d'avoir retrouvé des vraies formes féminines, pouvoir m'habiller, être bien dans ma peau.
    Ancienne sportive, jamais je n'aurais pensé un jour être grosse au point de choisir cette solution.
    Opération réussie, aucun effet indésirable, comme dit plus haut heureuse de retrouver une taille normale.

    Persuadée que plus jamais je ne reprendrais de poids.
    Mais voilà les habitudes sont tenaces!!!!
    Puis je vieillis (comme tout le monde), le sport c'est bien, mais le soir après une bonne journée de travail, difficile de trouver le courage d'enfiler un jogging, un maillot....Pourtant je me suis inscrite dans une salle de sport, mais beaucoup de mal à y aller!
    Pas d'amie qui pourrait me pousser à l'accompagner....

    Aujourd'hui je reprends du poids.
    J'ai repris 15 kg sur 35 perdus.
    J'essaie t'en bien que mal de freiner cette reprise.

    Je sais que la sleeve n'est pas la solution miracle, mais c'est un sacré coup de pouce!

    Mon IMC est de 31,1 donc pas suffisant pour refaire une opération.
    Pas envie de continuer à prendre du poids. Pas envie non plus de subir une nouvelle opération.

    De suivi pré ou post opératoire, je n'en ai pas eu. Pourquoi, je sais pas!
    Peut être que le médecin (maintenant retraité) m'estimait suffisamment bien et motivée pour ne pas en avoir besoin.

    J'avais consulté 2 médecins, tous les deux m'avaient bien présenté l'opération mais aucun des deux ne m'a parlé de suivi.

    Maintenant, je sais que j'ai les cartes dans mes mains, elles sont bonnes, problème, la motivation n'est pas toujours au rendez vous. Surtout parce que j'ai l'impression de recommencer la même chose qu'avant, c'est à dire restriction alimentaire plus communément appelé régime et je connais les effets de ce circuit qui ne m'enchante pas.

    Du coup j'ai quand même du mal à voir une solution sur le long terme!
    Parfois découragée, parfois au contraire très motivée.... même la c'est le yoyo!

    Je voulais simplement livrer mon expérience, peut être trouver un moyen de garder une motivation suffisante pour m'accrocher à reperdre ces 15 kg qui me pourrissent mon image, surtout les perdre de manière qui sait définitive!?

    Merci pour ce blog. Merci de livrer autant de message positif.

    Au plaisir de vous lire.

    Karine

    Posté par Krisprolls, 23 février 2017 à 22:20 | | Répondre
    • Bonjour KARINE
      Merci de t'exprimer sur mon blog et de nous décrire ton expérience.
      Tout ce que tu décris, je le comprends très bien.
      Je peux comprendre aussi que tu sois déçu du résultat après avoir fait la Sleeve.
      Cependant 5 ans, c'est long, voir très long et si tu n'es pas suffisamment armé dans ta tête pour ne pas rechuter dans tes travers, c'est la catastrophe et tu replonges dans ce que tu as malheureusement connu.
      Pour moi cela fait 2 ans et demi et je ne suis pas à l'abri que cela m'arrive mais je fais tout pour l'éviter.

      Pour toi aujourd'hui cela ne servirai à rien de refaire une opération et même si tu le voulais je ne pense pas que se serait accepté.
      Il ne te reste plus que la solution de te prendre en main pour éviter de tout gâcher.

      Je compte sur toi pour une prise de conscience et pour écouter mes 2 conseils.
      1) Réduis ton alimentation
      2) Bouge plus

      Doucement mais surement
      Un peu plus plus chaque jour

      On y croit
      Ne lache rien et reprends ta vie en main.

      De tout coeur avec toi.

      Cordialement
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 26 février 2017 à 20:06 | | Répondre
    • courage! où habites-tu?

      Posté par magaloche1, 26 février 2017 à 21:34 | | Répondre
  • Bonjour,

    Je suis dans le Gard.

    Merci Michel.

    Pour ton bouger plus, manger moins, slogan bien connu 😊.
    Comme décrit dans mon expérience, je me suis inscrite dans une salle de sport, encore faut il s'y tenir ! 😩
    Au travail par exemple, je ne prends jamais l'ascenseur, je fais des exercices réguliers pour les fasses et les jambes (facile à mettre en pratique). Cela ne suffit, ça serait trop simple !
    Mais je m'accroche, pas décidée à être résignée, juste déçue , fatiguée et peut-être un brin désabusée !
    Je ne manquerai pas de faire partager l'évolution de cette nouvelle résolution : la mise en oeuvre de ma perte de poids ou comment y arriver sans en avoir l'air (si c'est possible 😉😊).

    A bientôt

    Posté par Krisprolls, 27 février 2017 à 05:58 | | Répondre
    • Bonjour KARINE
      C'est très bien que tu te sois inscrites dans une salle de sport.
      Si tu y va régulièrement tu pourras tenir le slogan bien connu.
      Tu as de l'humour et j'adore ça.
      Ne te laisse pas désabusé par des petits rien, va de l'avant et vis tes rêves.
      Ne lache pas maintenant, ce serait vraiment dommage.
      Puise dans ta volonté et ton énergie.
      Bon courage à toi et on est là, si tu as besoin.
      A très bientôt.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 05 mars 2017 à 14:35 | | Répondre
  • Bonjour Karine
    Petite expérience subie. A la suite de léger problèmes de dos, je n'ai pratiqué que 30 à 45 minutes de marche quotidienne pendant 1 mois et demi. Résultat un beau palier et même une légère reprise après un week end chargé. Je ne vais pas en salle car je me suis aperçu que je n'aimais pas ça et que la contrainte me faisait faire n'importe quoi. Je me suis concentré sur ce que j'aime vraiment, marcher avec mon chien au moins 45 minutes tous les jours quel que soit le temps. 1 heure de vélo par semaine et 45 minutes de natation également par semaine ce que je vais tenter de doubler. Et c'est reparti à la baisse. Pourtant les opérés de ma région trouvent que j'ai un très bon confort alimentaire.
    Ceci n'est qu'un exemple, mais je pense qu'il faut se trouver une (ou plusieurs) activité plaisir et s'y tenir. Bon courage à toi, il en faut en pagaille et au moindre doute, retour sur le blog de Michel et relecture motivante.
    A bientôt

    Posté par Serge, 27 février 2017 à 06:58 | | Répondre
    • Salut SERGE
      Je partage ton sentiment.
      Se trouver une activité plaisir, c'est très bien si cela permet de s'y tenir.
      La motivation ne vient que dans le plaisir et les bons résultats.
      Rien ne sert d'en faire trop, il faut s'y tenir.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 05 mars 2017 à 14:37 | | Répondre
  • Bonjour,

    Aujourd'hui, je n'ai pas réussi à trouver le temps de pouvoir faire du sport, on essaie avec mon mari d'aller marcher un peu le soir, mais creuvée de ma journée de boulot, ça m’aère certes mais pour ce qui est de l'aide à la perte de poids?????
    Bref, j'ai tout de même, depuis le 6 mars (c'est y a pas longtemps mais faut bien un début à tout), pris sur moi.
    Je réadapte mon alimentation, je ne m'autorise dès écarts de temps en temps le wk.
    Bani le sucre, les matières grasses supplémentaire de mon alimentation.
    J'ai perdu 6 kg! Plus que pas beaucoup et je serais bien mieux dans ma peau.
    Ensuite, à moi de faire en sorte de stabiliser cette perte.

    J'ai lu et Michel pourra peut être confirmer ou infirmer, qu'il faut un an pour que le le cerveau ancre les nouvelles habitudes, ici notamment alimentaires.
    Un fois, les bonnes habitudes prises, le cerveau s'est sevré, il ne commande plus à l'organisme d'apports de mauvaises choses (sucres - graisses).

    Un an c'est long et c'est rien à la fois.

    Je fais de mon mieux pour résister, je pense à ma balance et au mal que je me donne pour retrouver une silhouette dans laquelle je me sens bien.

    Je reste à l'écoute de vos conseils et si quelqu'un a besoin d'un coup de pouce pour aller de l'avant, je répondrai avec plaisir.

    A bientôt

    Posté par karine, 20 avril 2017 à 09:00 | | Répondre
  • Bonjour KARINE
    Ne t'inquiète pas, tu vas y arriver et si parfois tu doutes, dis toi bien que cela ne peut pas être pire qu'avant.
    Alors le sport OUI il faut en faire car c'est bon pour la santé et pour la ligne.
    Il va t'aider à éliminer le surplus plus rapidement et va réhabituer ton corps à l'effort.
    Il faut te forcer mais aussi y trouver du plaisir.
    Tu peux nager, marcher, pédaler ou courir ou sauter, chanter, danser etc
    Le principal est de bouger bouger et encore bouger.
    Le cerveau mettra plus de temps car il a une mémoire infaillible, mais tu te dois d'être plus fort que lui et de lutter pour la raison plutôt que la passion.
    Pèses toi chaque semaine et apprécie chaque victoire même petite car à force ça paie.
    Alors ne lâche rien et n'hésites pas tu as besoin de conseil.
    Bon courage.
    MICHEL

    Posté par MICHEL SLEEVE, 21 avril 2017 à 21:15 | | Répondre
  • Je suis diabetique depuis 7 ans et j'ai pris du poids suite à ça malgré le fait que je suivais les consignes des diététiciennes​. J'ai donc eu une sleeve il y a 4 ans. Au bout d'un an j'ai perdu environ 18 kilos très difficilement et en suivant les recommandations des médecins. Je suis tombée enceinte un an après et j'ai eu une grossesse sans soucis ni prise de poids excessive. Mais en quelques mois j'ai repris la totalité et je remange presque comme avant. Mon endocrinologue​ m'a expliqué que la sleeve n'était peut être pas adapté et m'a proposé de faire un bypass.

    Posté par pons2, 21 avril 2017 à 22:29 | | Répondre
  • Bonjour
    Merci de t'exprimer sur mon blog.
    Ce n'est pas le fait d'être diabétique qui fait grossir mais le fait de manger des choses qui ne sont pas saines.
    Tu as perdu 18 kg après 1 an de Sleeve et c'est déjà trop peu par rapport à la normale, tu aurais du en perdre le double.
    Maintenant le fait d'avoir tout repris comme avant c'est le fait que ton estomac s'est agrandi et que tu n'as pas su te contrôler après ton opération.
    Ton cas est rare et peut-être que le By-Pass sera ta solution mais je te préviens que si tu ne fais pas d'effort en terme d'alimentation cela produira le même résultat au final.
    Alors courage et ne lâche rien, si ça marche sur les autres, il n'y a pas raison que cela ne marche pas avec toi.
    A très bientôt.
    MICHEL

    Posté par MICHEL SLEEVE, 29 avril 2017 à 14:01 | | Répondre
  • Bonjour Michel,
    ça fait longtemps que je ne suis pas venue sur le forum, j'espère que tu vas bien et que tout le monde va bien ici.
    Le 27mai, cela fera un an que j'ai été opérée de la sleeve, depuis un mois, je mange normalement sans difficulté mais j'ai toujours faim depuis quelques jours aussi. Je ne sais pas pk j'ai toujours faim...Avant j'arrivais pas à manger ou manger peu me suffisait et là, j'ai toujours cette faim...Est-ce le fait que je m'ennuie???? avant aussi je m'ennuyais un peu + fatigue mais je n'avais pas cette faim..
    Merci.

    Posté par Aïcha, 25 mai 2017 à 12:10 | | Répondre
    • Bonjour AICHA
      Cela fait plaisir d'avoir enfin de tes nouvelles après tout ce temps.
      Alors aujourd'hui comment vas-tu ?
      Combien de poids as-tu perdu ?
      Es-tu contente du résultat ?
      Te sens-tu mieux dans ton corps ?
      1 an déjà c'est normal que tu manges un peu plus.
      Le stress et la déprime peuvent aussi inciter à manger plus.
      Tout se passe dans la tête.
      A plus pour tes réponses.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 27 mai 2017 à 10:17 | | Répondre
      • Bonjour MICHEL,
        Oui ça va mieux, aujourd'hui cela fait 1 an de sleeve.
        J'ai perdu presque 40kg. Mais j'ai galéré après la chirurgie, j'ai cru devenir folle tellement fatiguée, déprimée, anorexique mentale.
        Je me sens mieux surtout niveau vestimentaire mais je suis suivie pour d'autres troubles.
        A++.

        Posté par Aïcha, 27 mai 2017 à 11:50 | | Répondre
  • Bonjour, je vous remercie pour votre article assez complet sur la sleeve car j'hésite beaucoup sur le fait de faire cette opération. Merci beaucoup et bonne continuation

    Posté par Luludenfer, 26 mai 2017 à 16:56 | | Répondre
    • Bonjour LULU
      Merci beaucoup et n'hésite pas si tu as des questions ou des interrogations.
      Prends le temps de lire mon blog ou tu trouveras déjà pas mal de réponse.
      Bonne continuation.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 27 mai 2017 à 10:13 | | Répondre
  • Bonjour, à tous.
    Je suis sleevé depuis juin 2014, je suis partis de 160kg, pour 1,89, un beau bébé quoi...j'ai 51 ans.
    La plupart des personnes qui ont écris sur ce blog sont content du résultat, j'ai perdu 50 kg, et je suis stable depuis 1 an, je voulais juste dire que si la sleeve est une chose qui aide les obèses, elle a aussi beaucoup compliqué ma vie.
    Je m'explique, j'ai fais le parcours complet pré opératoire, avec tout le suivit qui va avec je connaissais des gens qui l'avaient fait, et qui me disais combien ils étaient contents et plein d'énergie après, donc j'ai sûrement sous-estimé le côté psychologique post sleeve. Aujourd'hui , j'ai perdu quelque chose que je ne me rendais pas compte, quelque chose que je ne soupçonnais pas, un truc qui me semblait acquis à vie,. Cette chose c'est tout simplement ma bonne humeur, l'envie de vivre j'ai perdu gout à tout, je suis devenu déprimé.
    Non seulement le corps change ,ça je m'y attendais, mais le regard des autres change également, un gros c'est plus amusant, j'étais plus amusant, je riais je déconnais, j'avais toujours des blagues ou des trucs à raconter, maintenant, je parle tellement doucement qu'on me fait répéter, et ça c'est quand je parle, je peux rester des journées entières sans parler, je suis fatigué en permanence, où est l'énergie qu'on m'avait promise?
    Je déprime j'en suis arrivé à voir un psychiatre, des infirmières spécialisées j'ai besoin de Médoc, pour dormir, bref, le seul fait positif de la sleeve c'est que le diabète de type 2,à disparu....
    Mais franchement à ce jour, j'ai plutôt tendance à regretter mon opération, le suivit psychologique ne prépare pas à de tels changements. Si des personnes opérées avaient eus des problèmes de ce genre, merci, de me faire part de leur expérience, je me sentirais moins seul.
    Désolé pour le pavé, et j'espère ne pas avoir plombé l'ambiance.

    Posté par Rv, 27 mai 2017 à 18:03 | | Répondre
    • Bonjour Rv,
      Je suis sleevée depuis le 27 mai 2016, et je me reconnais dans ce que tu décris, sauf que moi j'étais un peu déprimée avant d'être sleevée.
      Il est vrai que j'en ai vu et lu des gens faisant la publicité de l'opération. Après l'opération, j'étais morte de fatigue, limite un zombie, j'étais totalement lessivée. J'ai regretté cette opération, je suis même restée un jour de plus en clinique, j'étais pas prête de rentrer chez moi. Tout est dans la tête, je n'ai eu aucune douleur, mais j'aurai aimé avoir des douleurs que cette fatigue.
      Il y en a une qui pêté la forme, elle mange sans soucis après la sleeve, elle est meme sortie avant la date prévue de la clinique, tellement qu'elle était en forme. Je comprenais pas pk elle est comme ça, et moi totalement HS.
      A ce jour, ça va mieux, à part les proches qui me préféraient quand j'étais ronde.
      Je revois le chirurgien ce jour, je fais ramadan, j'ai commencé ce jour alors que le ramadan c'est depuis samedi, on verra si je tiens le coup.
      @++

      Posté par Aïcha, 29 mai 2017 à 13:31 | | Répondre
  • Bonjour Rv,
    Ton commentaire est très intéressant et est un message pour toute la communauté des sleevés et des futurs sleevés.
    Tes propos sont pour moi positifs, et sans chercher à te convaincre, voici ce que j'en pense.
    Déjà tu as franchi le pas de l'opération, suivi le long chemin préopératoire. Tu as démontré ta motivation, et crois-moi c'est un exploit. As-tu déjà vu des malades qui demandent à être opérés ? Faut être maso quand même ! Eh bien tu as été capable de te surpasser.
    Tu as perdu 50 kg. Qui peut se targuer d'une telle perte de poids ? Tu peux être fier de toi. Mets toi sur un piédestal car tu le mérites.

    Tu dois tout de même te sentir différemment dans ta peau, dans tes vêtements. Non ? Tu n'as plus de diabète ? Mais c'est une formidable victoire !
    Liste les autres bienfaits : articulations, peau, hypertension, etc... Merde c'est quand même pas rien.

    Je pense que ton problème vient de l'image que tu renvoies envers tes proches. Sache que les "gros" bon vivants, rigolos sont des mythes. Ils donnent cette image pour masquer leur souffrance face à leur obésité.
    Et si tes amis ne te reconnaissent plus alors change les ! Tes vrais amis doivent te trouver transformé, et physiquement et psychologiquement. Et te rassurer. N'oublie pas qu'il peut y avoir une pointe de jalousie dans leurs regards...

    Qu'en pense le psy que tu vas voir ? Un suivi psy est INDISPENSABLE. S'il ne te convient pas change ! Si tu n'avances pas avec lui (où elle) change !
    Qu'en pense ton chirurgien ? Ton nutritionniste ? Tu dois les voir fréquemment. Ils sont là pour t'aider.
    Peut-être n'as tu pas eu un bon soutien médical avant/après l'intervention ? C'est PRIMORDIAL ! Mais s'ils t'ont donné le feu vert c'est qu'ils t'estimaient "mâture".

    Voilà mon point de vue, et n'engage que moi. Je suis passé et je passe encore par des moments de doute. Normal nous sommes humains.
    J'ai un moyen infaillible pour retrouver le moral. Je regarde une photo de moi la veille de l'opération et aujourd'hui. Eh bien même si tout n'est pas parfait, devine celle que je préfère ?

    PASCAL

    Posté par Pascal, 28 mai 2017 à 13:08 | | Répondre
  • Bonjour RV
    Opéré en juillet 2017, j'ai a ce jour perdu 36 kg. Je n'ai pas changé même s'il est vrai que je parle plus doucement. Mais je déconne toujours, j'aime toujours rire. A mes amis qui me demandent comment ça va, je réponds que je vais bien, même si ce n'est pas tous les jours vrai. Comme le dit Pascal regarde ce que l'opération t'a apporté.
    Je crois vraiment, que ceux qui nous aimaient avant nous aiment aujourd'hui. Ceux qui nous aimaient car ils pouvaient se rassurer en regardant "le gros qui déconne" en restant cachés dans leurs peurs et leurs a-priori vont évidemment se retrouver seuls et isolés et vont nous en vouloir de les mettre ainsi dans la lumière.
    A ceux qui me disent que je suis resté le même malgré l'opération, je leur dis que c'est mon estomac qu'ils ont opéré, pas mon cerveau.
    Grace à cette opération, je revis. Nous avons tous, nous obèses, une épée de Damoclès sur la tête. La sleeve ou le by-pass décroche cette épée et ça ça fait revire.
    Je rentre d'un rassemblement moto de 4 jours. Mon premier depuis l'op. Je l'ai vécu à fond. Dans les derniers couchés et dans les premiers levés. J'ai ri, mangé bu, chanté, déconné, roulé encore plus qu'avant. J'ai même réalisé un de mes rêves, rouler à moto en kilt. On s'est franchement marrés.
    Pour résumer, tu sera demain celui que TU as décidé d'être. On peut être un "gros déconneur" gros ou mince. C'est toi qui décide. L'avis et le regards des fâcheux on s'en balance. Entoure toi de bons vivants et tu en seras un.
    Allez, courage, ce n'est pas toujours facile mais c'est mieux qu'avant.
    A bientôt avec la banane...
    Serge

    Posté par Serge, 29 mai 2017 à 18:58 | | Répondre
    • hihi c'est en 2016 que j'ai été opéré. Pas de science fiction ici.

      Posté par Serge, 29 mai 2017 à 21:12 | | Répondre
  • Bonjour, et merci pour vos impressions, on dit toujours que la première impression est la bonne, des gens avec lesquels je fais une formation professionnelle et qui ne me connaissaient pas avant ma sleeve me disent que j'ai l'air triste, que lorsqu'ils me parlent ils ont l'impression qu'ils m'em....entre, pour être poli. L'image que je renvoi aux autres n'a jamais eu d'importance pour moi. Mon image ne me plaisait pas avec 60 kg de plus et par contre plaisait plus aux autres. Je pense que si les gens que je les connaissent ou pas étaient un peu moins superficiels, moins attachés à l'apparence de l'autre, ils se rendraient compte que l'enveloppe qui se trouve devant eux n'est peut être pas celle qu'ils pensent.
    C'est un peu confus ce que j'écris mais c'est comme si vous êtiez un clown joyeux enfermé dans le corps d'un clown triste. l'image que je renvoi ne me correspond plus et plus important ne correspond plus non plus aux gens que je côtoyais. Le mental en prends un coup, il faut bien se trouver une identité, bonne ou mauvaise, je voudrais que le clown triste dégage, mais pour l'instant je n'y arrive pas, l'ennui pour couronner le tout c'est que je dois passer des examens de fin de formation ds 1 mois, donc je dois mettre entre parenthèse le traitement d'anxiolytique que je dois suivre car il me ralenti les neurones.
    Donc pour l'instant je vais devoir faire des choix de carrière et prendre des décisions importantes pour mon avenir, alors que je ne suis même plus capable de Projeter une image qui me corresponde... Réfléchissez bien avant votre sleeve ou votre numéro pass ou une quelquonque opération, pour j'ai échangé mon diabète, mon imc morbide, mon hyper tension etc.... Contre une déprime carabiné.., est ce que j'ai gagner au change? Pour l'instant je trouve le bilan négatif, ma psy dit que je me dévalorise. Peut être est ce vrai, mais entendre des inconnus vous sortir des trucs, styles parles plus fort, tu as l'air triste on a l'impression de te faire chi..r quand on te parle , ben ça n'aide pas chez moi ,ça n'aide pas..,.
    Merci de votre attention haïcha, Serge, Pascal...je n'aime pas me plaindre en temps normal mais en ce moment, la norme, n'est pas ma priorité, bonne soirée.
    PS dsl pour le pavé et pour l'ambiance

    Posté par Rv, 31 mai 2017 à 21:19 | | Répondre
  • Bonsoir, j'aimerai un conseil , j'ai fait au mois de septembre 2016 l'ensemble des examens prévus avant une opération bariatrique, mais l'équipe médical de l’hôpital à refusé ma demande car j'ai un trouble du comportement alimentaire: l'hyperphagie. dois je aller voir un autre chirurgien, ou ont ils raison de croire que ce n'est pas une solution pour moi. merci de vos conseils.

    Posté par lili, 05 juillet 2017 à 00:13 | | Répondre
    • Bonjour LILI
      Pour répondre à ta question, je pense qu'il te faut voir plusieurs chirurgiens afin de voir s'il y en a un qui accepte de t'opérer.
      L'hyperphagie est une boulimie qui te fait dévorer de grosse quantité en très peu de temps du au stress ou autre chose.
      Le fait de te faire opérer résoudrait ton problème car tu ne pourrai plus manger comme cela mais le risque est que tu le fasse quand même et que ton estomac regrossisse.
      Voila alors voit avec un psy et un autre chirurgien car le diet lui ne validera pas si tu réduit pas ton alimentation.
      Bon courage et à très bientôt.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 08 juillet 2017 à 09:58 | | Répondre
  • Super article, long mais bien documenté, effectivement il n'occulte pas les difficultés qui existent des suites des différentes chirurgies. Ça plaît aider à prendre sa décision. Pour ma part, je suis encore en réflexion.

    Posté par Sitacl, 12 juillet 2017 à 17:03 | | Répondre
  • Pénible d'être pollué par ce genre de conneries !

    Posté par Pascal, 24 juillet 2017 à 19:39 | | Répondre
  • Bonjour,
    J'ai lu plein de choses intéressantes ici, merci.
    J'ai 41 ans, une imc a 44. Je serai opérée vendredi d'une sleeve. J'ai peur de l'opé et de l'après. Mais je suis bien préparer, donc je reste positive. J'espère que tout ira bien. A bientôt. Stéph

    Posté par Stéph, 16 août 2017 à 16:56 | | Répondre
    • Bonjour STEPH
      J'espère que ton opération s'est bien passée.
      Si tu as besoin d'échanger, n'hésite surtout pas.
      A très bientôt.
      Bon courage à toi.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 01 septembre 2017 à 09:16 | | Répondre
  • Je ne grossit pas je fait 43kg je veux reprendre que faire je mange et je bois de l eau gazeuse que FAIRE

    Posté par Roxy, 27 août 2017 à 22:10 | | Répondre
    • Bonjour ROXY
      Ecoute SERGE va voir un nutritionniste qui pourra te donner des conseils.
      Mais on ne sait pas grand chose sur toi.
      Ta taille, ton âge, ton IMC etc etc
      Merci et à bientôt.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 01 septembre 2017 à 09:27 | | Répondre
  • Bonjour Roxy
    Que faire ? Pas n'importe quoi quand même....
    Prends un rendez-vous avec un nutritionniste pour analyser la situation.
    Un dérapage peut vite devenir incontrôlé et les dégâts peuvent être graves.
    Prends soins de toi...
    Serge

    Posté par Serge, 28 août 2017 à 20:07 | | Répondre
  • Bonjour Michel, je viens de tombe sur votre blog. car je me pose beaucoup sur cette opération étant pas rassurer par cette chirurgie. j'ai eu 2 opérations avec l'anneau gastrique et ont été des échecs cuisant.Etant bon vivant, je désirais savoir si vous étiez un accros de la bonne table que la moindre saveur vous ouvrait l'appétit. est ce que la sleeve vous permis de mieux gérer tout cela. je fais 1M71 pour un poids de 145kg avec un IMC 48.9. je vous demander ce qui a été plus difficile après l'opération aussi alimentaire et psychologiquement. Dans l'attente de votre réponse, je vous dis merci d'avance

    Posté par Claude, 02 octobre 2017 à 09:09 | | Répondre
    • Bonjour CLAUDE
      L'anneau gastrique n'est plus efficace de nos jours et ne se pratique plus trop.
      La Sleeve marche très bien avec d'excellent résultat mais pour toi au vu de ton IMC qui est costaud le chirurgien te proposera peut-être un By-Pass.
      Au vu de ton IMC, il y a urgence a te faire opérer.
      Tu ne peux pas rester comme ça, c'est avant tout pour ta santé et ton bien-être.
      Oui tout comme toi j'étais un accro de la bonne table et la Sleeve a été pour moi après 20 ans de régime la solution miracle.
      Après l'opération ce n'est que du bonheur psychologiquement et physiquement.
      Alors n'hésite pas et FONCE.
      Tu ne regrettera pas.
      Prends le temps de lire tout mon blog et de regarder mes vidéos.
      Bonne lecture et à très bientôt.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 02 octobre 2017 à 21:18 | | Répondre
  • Bonsoir, je viens aussi de tomber sur ce blog ; un peu surprise des statistiques d'échec, j'ai eu une sleeve il y a 6 ans (- 30 kg, + 20 kg) et oui, je vois le chirurgien pour comprendre : je pèse mes aliments : 50 gr de viande, 50 gr de légumes verts, 50 gr de féculent à peine par repas, je ne bois jamais de gazeux, je fais de la marche, du vélo, c'est vrai, je m'autorise une glace au gouter, je me ballade avec un podomètre, je fait 8000 pas par jour, bon, je ne suis pas aux 10000... voilà, ai je choisit la bonne intervention ? le retour au bypass sera t'il la solution ? et oui, les problèmes articulaires reprennent de plus belle, intervention genou prévue... j'ai 46 ans, et je me dit "jusqu'où aller ?" est ce que tout les gens minces font leur 10000 pas par jour ? est ce qu'ils mangent tous 150 gr l'aliments par repas ? j'ai été opérée à 94 kg pour 1m61, je suis descendue à 65 pour remonter à 85... oui, trés déçue, et la famille qui voit mes efforts sont assez surpris de cet échec. Je suivi psy, ok, mais à 50€ la séance, on y réfléchi ; la diet, à 35€ par séance, on fait quand même, mais même elle ne comprend pas...Je confirme, tout n'est pas rose, c'est clair

    Posté par ruseau350, 02 octobre 2017 à 22:33 | | Répondre
    • Bonjour
      Je comprends ta déception.
      Tu as fait beaucoup d'effort et tu te dis pour quel résultat.
      Tu as eu une belle perte de poids de 30 kg et 6 ans après tu en as repris 20.
      Le stress ou des problèmes de tyroïdes peut jouer en ta défaveur.
      Chaque personne est différente et réagi pas de la même manière.
      Pourtant niveau nourriture, ce que tu me décris est tout à fait ce qu'il faut faire;
      La diet doit être contente car tu es une bonne élève discipliné.
      Cependant tu as quand même regrossi.
      A part réduire encore les quantités et faire encore plus de sport en plus de la marche, je ne vois pas ce que tu peux faire de plus.
      Personnellement je te déconseille le By-Pass car je ne vois pas ce que cela va t'apporter de plus que la Sleeve.
      Et comme tu dis les séances coutent cher alors que faire.
      Parfois c'est hormonal et bien dans sa tête et bien dans son corps prends tout son sens.
      Tiens moi au courant de la suite car ton vécu est très intéressant car comme tu le dis si bien tout n'est pas rose tout le temps à 100%.
      Bon courage à toi pour la suite et merci pour ton témoignage.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 04 octobre 2017 à 15:42 | | Répondre
    • Bonjour,
      Effectivement c’est décevant, car on ne peut faire mieux tant sur le plan alimentaire que pour l’activité. Et ce n’est pas une glace au goûter qui entraîne cette reprise de poids. Manger moins avec encore plus d’exercices serait intenable pour moi, et pourrait entraîner d’autres problèmes tels que dépression. Et ce n’est pas le but recherché.
      Cela prouve que la sleeve n’est pas une recette miracle et que malheureusement il y a des échecs. Je voulais montrer une courbe d’évolution du poids après chirurgie bariatrique avec un recul de 1 an à 15 ans mais je ne peux faire un coller sur ce site. Ce schéma que les médecins nutritionnistes possèdent, montre une reprise de poids quasi systématique jusqu’à 6 ans, puis une stabilisation et une diminution après 8 ans. Ce sont des statistiques générales bien sûr mais c’est démontrer que nous sommes tous concernés, que rien est acquis et que votre cas n’est pas isolé.
      Y a t’il des antécédents familiaux ? Parents, grand-parents en obésité ? Un terrain génétique peut jouer. Les examens médicaux ont ils été tous faits pour trouver une réponse ?
      Essayez de voir plutôt un médecin psychiatre. Ce serait plus de sa compétence et ses honoraires sont remboursés. Est-ce envisageable pour vous ? Souvent, être en surpoids peut mieux se gérer que se fixer des objectifs de poids inconsidérés.
      Bon courage, tout n’est pas perdu.
      Pascal

      Posté par Pascal, 04 octobre 2017 à 17:43 | | Répondre
      • Bonjour PASCAL
        Si tu veux mettre des photos ou faire une parution envoie moi le tout sur mon mail et je verrai pour le publier.
        @+
        MICHEL

        Posté par MICHEL SLEEVE, 29 octobre 2017 à 14:21 | | Répondre
  • bonjour
    je viens juste de vous decouvrire. j'ai eu une sleeve le 4 septembre 2017. 4 kg de moin a la sorti de l'hôpital . 20 jours sans perdre un gramme. aujourd'hui le 19 octobre soit 5,5 semaines . avaez vous une idée je n'ais perdue que 6kg 800 au total .la chir ma dit repas correct. je ne comprends pas pourquoi ca ne descends pas plus que ca. cordialement

    Posté par marie claude, 19 octobre 2017 à 11:58 | | Répondre
    • Bonjour MARIE CLAUDE
      Désolé pour le retard de ma réponse.
      Tout d'abord quel était ton poids de départ ainsi que ton IMC afin de voir d'ou tu pars.
      4 kg de moins à ta sortie de l'hôpital ça c'est OK et dans la norme.
      Après pour le reste je te confirme que ta perte de poids est faible mais cela peux arriver.
      Comment tu organises tes repas et que manges-tu ?
      Fais tu de la marche ?
      Es-tu stressé ?
      As-tu faim ?
      Donne moi un maximum de renseignement.
      Ou en es-tu aujourd'hui à presque 2 mois de ton opération ?
      Courage à toi et à très bientôt pour des nouvelles.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 29 octobre 2017 à 14:29 | | Répondre
  • Bonjour .
    J'ai découvert votre blog par hasard et je veux témoigner .71 ans aujourd'hui j'ai été opérée(by pass ) à 60ans.J'ai perdu 45 kg en 1 an (de 105 kg je suis descendu à 60 pour 1,61m.Pendant 5 ans j'ai pu grignoter autant que je le désirais sans reprendre de poids et puis le premier nouveau kg s'installant j'ai du freiner mes grignotages .Depuis 5 ou 6 ans maintenant je reprend chaque année environ 2 ou 3 kg que je m'empresse de reperdre en faisant une diète automnale de 15 jours ,ce qui me donne une pêche folle .Aujourd'hui je pèse 57 kg !
    Voilà ,je n'ai qu'un regret ,c'est d'avoir passé toutes ces années en surpoids .
    Allez y ,foncez .
    Danielle.

    Posté par Danielle Cosse, 20 décembre 2017 à 11:11 | | Répondre
    • Bonjour DANIELLE
      Je ne dirai qu'un BRAVO et FELICITATIONS pour ton courage.
      Se faire opérer à 60 ans, c'est top et senekerimian.michel@neuf.fr maintenir à 71 ans encore plus.
      Quelle belle détermination que tu as de te maintenir au top.
      Tu gères bien tes kilos en trop et c'est parfait.
      Je suis dans la même configuration que toi.
      Et si tu le savais, tu l'aurai fait plutôt c'est sur.
      Ta santé va s'en ressentie et tu vas vivre plus longtemps.
      Que du bonheur.
      Passe de joyeuses fêtes de fin d'année.
      Cordialement.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 24 décembre 2017 à 14:53 | | Répondre
  • Bonjour,

    Et oui je viens de prendre la décision de me faire opérer Sleeve, après mures réflections et questionnements.
    j'ai 60 ans, 1.68m, 118kg
    et j'ai commencé les démarches il y a 1 ans. les R.D.V, Nutritionniste,Psy,gastro,Chirurgien,cardio ,pneumo 1er RDV coordinateur.
    La date de l'opération a été fixé le 16:01:2018. bientôt.
    Objectif fixé entre 75 et 70 kg stabilisé
    Y-a-t-il un régime parliculié avant l'opération?
    qu'elle est-t- il?
    j'ai pris des RDV après l'opération.
    C'est à moi de profité des petits enfants.
    Merci de m'avoir écouté
    Joyeuses fêtes de fin d'année.
    Cordialement.
    YVES

    Posté par canari 33, 24 décembre 2017 à 18:54 | | Répondre
    • Bonjour Yves,
      Le régime que ton chirurgien a dû te prescrire est une dizaine de jours avant l’intervention le tout yaourt à 0%. Pour réduire le foie au maximum et permettre au chirurgien d’avoir plus facilement accès à l’estomac, et ne pas être gêné dans ses manipulations.
      Bon courage.
      Pascal

      Posté par Pascal, 03 janvier 2018 à 13:07 | | Répondre
      • Merci Pascal pour ta réponse. je te présente mes voeux pour cette nouvelle année.
        Je suis motivé et vu tous se que j'ai lu sur internet, je ne pense pas aux inconvénients car je ne ferais rien.
        merci encore.
        cordialement
        YVES

        Posté par canari, 04 janvier 2018 à 20:14 | | Répondre
        • OUI YVES
          Penses positif car 95 % de réussite et que du bonheur à la clé.
          Alors n'hésites pas et FONCE.

          Posté par MICHEL SLEEVE, 06 janvier 2018 à 06:28 | | Répondre
      • C'est tout à fait ça PASCAL

        Posté par MICHEL SLEEVE, 06 janvier 2018 à 06:25 | | Répondre
    • Bonjour YVES
      BRAVO et bienvenue au club des Sleevés.
      FELICITATION pour ta démarche à ton âge, mais tu as entièrement raison car tu mises sur l'avenir et tu vas pouvoir profiter pleinement de tes petit enfants.
      Ton parcours a été murement réfléchi et cela se voit dans ta préparation.
      Le 16 janvier approche à grands pas, ne te mets pas trop la pression car ça va bien se passer, il n'y a pas de raison.
      Comme le dit Pascal, le seul régime est avant l'opération est de réduire considérablement son alimentation pour s'habituer pour l'après et pour réduire son foie avant l'intervention.
      Bon courage à toi et n'hésites pas si tu as questions, des interrogations, des doutes etc etc
      Tu as pris une sage décision que tu ne regrettera pas.
      A très bientôt.
      Cordialement.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 06 janvier 2018 à 06:24 | | Répondre
      • Bonjour MICHEL, CLAIRE,

        Je vous présente mes meilleurs voeux pour 2018.
        Merci pour vos commentaires.

        Régime yaourt pas de P B, j'ai été voir ma diabétologue prise de poids 113 kg avant l'opération . de 119 kg passé à 113kg ça motive.
        Malheureusement l'opération est reporté au 30/01/2018.
        Je ne suis as pressé, j'ai attendu 1 an je peux tenir 15 jours de +
        j'ai toute la vie devant moi.
        A bientôt,merci
        Cordialement
        YVES

        Posté par canari 33, 06 janvier 2018 à 10:53 | | Répondre
        • Bonjour YVES
          Merci pour ta réponse.
          C'est dommage, tu étais sur la bonne voie mais comme tu le dis si bien, c'est reculer pour mieux sauter, tu n'es plus à 15 jours près.
          Prends le temps de vivre prends soin de toi car ta vie va profondément s'améliorer après cette opération.
          A très bientot.
          MICHEL

          Posté par MICHEL SLEEVE, 07 janvier 2018 à 18:22 | | Répondre
  • Salut Michel, je vous souhaite à toi et claire un très joyeux noel. Quand à moi rien ne change. Par bonheur je ne grossis pas, mais je ne perds plus non plus. Et ça commence à me miner le moral. Je suis bloqué à 34 kilos de perdu depuis mars 2016. Cela presque un an que j’ai rien perdu. Je me pose beaucoup de question, mais je relativise, car je ne prend pas de kilos, et c’est ça le plus important. Compte tenu de mes fonctions de président de chambre de commerce, j’ai souvent des solicitations au niveau des repas. C’est parfois pas facile à gérer, mais en faisant des efforts j’y arrive, mais cela m’explique pas pourquoi je maigris pas. A toutes et tous encore joyeux noel

    Posté par Alain spm, 25 décembre 2017 à 14:03 | | Répondre
    • Bonjour Alain,
      C’est la sempiternelle question. Pourquoi pas plus de perte ?
      Le corps de lui-même régule le métabolisme de tout un chacun. Autrement dit, à un moment donné il dit : stop ! Maigrir plus, c’est probablement mettre son corps en danger.
      Que disent les médecins qui te suivent ? Quel est ton IMC ? Ta masse grasse ? Quel était le poids de départ ? Quel est ton âge ? Quid du dernier bilan sanguin ? Tout était normal ? Il faut tenir compte de beaucoup de paramètres. Comment te sens-tu physiquement ? Psychologiquement ?
      34 kg c’est beaucoup. Que dis-je c’est énorme. Aurais-tu maigri autant sans la,sleeve ? Il te faut relativiser, inutile d’essayer de battre un record et de se comparer aux autres. Ce n’est pas mieux ailleurs crois moi.
      Bonne année.
      Pascal

      Posté par Pascal, 03 janvier 2018 à 13:23 | | Répondre
      • Bravo PASCAL
        Tu es un grand philosophe, mais tes paroles sont sages.
        Tu es dans la raison et c'est très bien.
        Merci de faire vivre mon blog et de répondre aux gens quand je suis en retard.
        Meilleurs voeux pour toi et tes proches.
        Cordialement.
        MICHEL

        Posté par MICHEL SLEEVE, 06 janvier 2018 à 06:37 | | Répondre
    • Salut ALAIN
      Peut-etre que c'est ton poids ou ton corps se sent bien et c'est pour cela que il se stabilise.
      Chaque personne est différente dans le processus de perte de poids.
      Au vu de tes fonctions, tu es souvent sollicité pour des repas d'affaire et comme tu le dis si bien ce n'est pas toujours facile à gérer car je le vis au quotidien.
      Le principal est de ne surtout pas grossir, tout du moins à 2 kg près.
      Le principal est d'être bien dans sa peau et surtout dans sa tête.
      Bonne année à toi professionnellement et personnellement.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 06 janvier 2018 à 06:34 | | Répondre
  • Bonjour à tous,
    je ne suis toujours pas opéré, c'est reporté au 30:01:2018. Pas de problème
    Le régime yaourt me fait du bien j'ai perdu 3 kg, il y a le moral positif et la volonté de résister au plaisir de manger.
    Je tiens Courage à toutes les personnes qui sont prètes à être opéré comme moi
    Cordialement
    @+ YVES

    Posté par canari 33, 21 janvier 2018 à 22:39 | | Répondre
    • Bonjour YVES
      C'est pas de chance mais c'est reculer pour mieux sauter.
      Pour l'instant tu perds du poids c'est bien il faut continuer jusqu'au 30.
      Garde le moral et bon courage.
      Surtout tu nous donne de tes nouvelles.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 22 janvier 2018 à 15:35 | | Répondre
  • Bonjour, Michel,
    j'ai lu avec attention ta synthèse personnelle.
    J'ai été opéré il y a 4ans 1/2. j'ai 52 ans.J'ai repris quelques kilos, me stabilise. Je continue le suivi nutritionnel et du chirurgien. Je me reconnais sur les points évoqués : revivre, être pleine d'énergie, reprendre confiance sur l'estime de soi.
    Il est certain que l'activité physique est indispensable. Dés que je ralentie, la balance me le rappelle. c'est pour cela que persévérance et rigueur sont indissociables.

    Posté par linda, 02 mars 2018 à 11:41 | | Répondre
    • Bonjour LINDA
      Merci pour ton post.
      Tu as un parcours de plus de 4 ans, tu as donc avec le recul nécessaire une longue expérience à nous faire partager.
      Tu pourrais si tu le souhaites nous faire un beau témoignage en détail sur ton parcours qui intéresserait surement beaucoup de monde.
      En tout cas très heureux de voir que la Sleeve ça marche sur le long terme si on se surveille et que l'on fait du sport.
      Ne pas oublier de se peser car la balance elle est neutre mais parlante.
      A très bientôt.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 03 mars 2018 à 10:33 | | Répondre
  • Bonjour, Michel et a tous,

    YVES:
    Et bien cela fait 4 semaines depuis le 30:01:18 que me suis fait opéré, tout c'est bien passé.pas de vomissements bon quelques douleurs a cause de certains cachés pour le diabète. j'ai revu mon chirurgien qui était content
    .Ma diététicienne elle pas trop soit disant que je n'est pas trop perdu. Pourtant j'ai perdu depuis le régime yaourt 7kg et après l'opération 7 kg de 120 kg je suis passé à 106 kg pour l'instant je dois être dans une phase de stabilisation car je n'ai rien perdu. Pas de découragement. il y en n' a qui perde 38 kg en 6 mois.
    La perte de poids c'est suivant chaque individu et suivant son organisme.
    je commence à manger des morceaux.je n'ai plus de diabète, plus de tension artériel,presque plus de cholestèrol. quel pied plus de cachés.
    j'ai du mal à boire 1,5L d'eau.
    Avez vous des menus particuliers aprés les 4 semaines ? a par cela
    j'ai une pèche d'enfer.
    je reprends le sport avec un coatch sportif 2 x semaine, moi qui n'avais plus fait de sport depuis 10 ans.
    j'encourage tout ceux qui saute le pas.
    bon courage à tous
    @+

    Posté par canari 33, 03 mars 2018 à 00:27 | | Répondre
    • Bonjour YVES
      Très content de ton premier mois concernant ton opération.
      Tu es totalement dans les clous, ne t'inquiète surtout pas.
      Ta perte de poids est correcte et c'est tout à fait normal que tu ne puisses pas boire 1.5 litres d'eau.
      Pour le sport ne force pas trop car c'est encore tout frais.
      Par contre c'est génial que tu ressentes déjà les bienfaits de l'opération en terme de pêche et d'énergie.
      Tu es sur la bonne voie.
      Bon courage à toi.
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 03 mars 2018 à 10:50 | | Répondre
    • Bonjour Yves,
      Une diététicienne qui se permet de tels propos me fait sortir de mes gonds ! De la part d’une professionnelle de santé est insupportable.Tu vas maigrir à ton rythme, peut-être par palier, et mais surtout ne te compare pas aux autres. Déjà 14 kg en 2 mois ? Mais c’est génial ! Et ne te laisse pas influencer par les aigris. Oui il y a des personnes qui perdent 38 kg en 6 mois et même beaucoup plus, mais on ne connaît pas la suite. Quel est leur poids de départ ? Quel est leur âge ? Et maigrir si rapidement est il efficace sur le long terme ? On ne sait pas.
      Poursuis ton parcours sportif, mange lentement, très lentement.
      Pour la boisson, teste différentes tisanes ou de thés si tu aimes, ça aide beaucoup.
      Inspire toi de menus sur http://www.recettes-apres-gastroplastie.fr.
      Et écoute ton corps. Il te remercie déjà.
      Bon courage, le plus dur est fait. Maintenant ce ne sera que du bonheur.
      Pascal

      Posté par Pascal, 03 mars 2018 à 11:08 | | Répondre
  • Bonjour MICHEL,

    Merci pour ton mail, je ne m'inquiète pas trop,je sais que le chemin sera bien pour ma santé.
    On n'a ouvert le parachute et maintenant on vol libre on voit le paysage de la vie autrement.
    bon courage à tout ceux qui saut le pas, c'est formidable!!!
    Courage à vous tous
    @+
    YVES

    Posté par canari 33, 03 mars 2018 à 12:52 | | Répondre
    • Fonce et profite à fond de ta nouvelle vie.
      @+
      MICHEL

      Posté par MICHEL SLEEVE, 01 juillet 2018 à 11:22 | | Répondre
  • Bonjour Pascal,

    Merci pour tes encouragements, comme j'expliquais sur le mails précédent, perdre environ 14 kg en 2 mois c'est bien, je ne prends plus de pilules c'est génial!
    reprise du sport et tout ce que je ne pouvais plus faire que je refaits.
    et surtout j'ai une pèche d'enfer.
    Si L'opération était à refaire je la referais avant. ça change la vie.
    merci Pascal

    @+
    YVES

    Posté par canari 33, 03 mars 2018 à 22:23 | | Répondre
1  2    Dernier »
Nouveau commentaire